03 janvier 2020

un quatre-heures plutôt frugal

Hier, fin d’après-midi, début de soirée : zut, j’ai faim et même s’il est déjà 17h15, je peux encore faire quatre heures. D’autant que j’ai encore fait plus de vingt-mille pas, dans ma journée. Alors, on peut comprendre que j’ai envie de grignoter voire plus, dans l’après-midi. Encore d’autant plus qu’hier matin, comme j’avais mal à la tête, je n’avais pas très faim et donc, je n’ai pratiquement rien mangé et, comme je suis rentré de tout ce que j’avais à faire en ville à midi et demi, je me suis dépêché de faire réchauffer le... [Lire la suite]

14 février 2019

une soirée de St Valentin

Un pensée particulière aujourd’hui pour toutes ces femmes qui sont seules et qui ne savent donc pas ce que c’est que d’être en couple, d’organiser une soirée de St Valentin avec son mec sans savoir que celui-ci a une maîtresse et qu’il aurait préféré passer la soirée avec elle plutôt qu’avec sa femme. « Tu m’aimes, chéri ? » « Oui, ma chérie. (J’espère qu’elle ne va pas prendre entrée, plat et dessert, outre que ça va encore me coûter la peau des fesses, j’aimerais bien que ça ne s’éternise pas, ici, dans ce... [Lire la suite]
12 novembre 2016

une pause de quatorze minutes

À partir de maintenant, j’ai quatorze minutes, pas une de plus, pour écrire mon billet du jour. Mon Dieu, si vous existez, donnez-nous notre billet quotidien… Amène… Oui, parce que pendant quatorze minutes… zut, j’ai oublié de mettre le minuteur, justement, j’y vais, je reviens… voilà, ça, y est, c’est fait, là, je suis l’esprit tranquille pour les treize minutes qui restent. Je disais donc, avant de me couper moi-même, je disais donc que pendant quatorze minutes (peut-être douze, là…) je suis tranquille pour écrire un texte de... [Lire la suite]