18 décembre 2018

le premier choc, c’est quand j’ai appris qu’il n’existait pas

C’était un jour, après le repas, maman lavait la vaisselle et mon frère et moi, nous l’essuyions. Et ce qui m’a le plus choqué, ce n’est pas tant d’apprendre que le père Noël  n’existe pas mais plutôt que mon frère, de moins d’un an et demi plus vieux que moi, le sache déjà. Alors que je me croyais au moins égal à lui pour comprendre les choses de la vie. Déjà qu’on marquait bien la différence entre nous deux sur le fait que j’étais le plus jeune : mon frère essuyait les choses qui se cassaient et moi, les choses qui ne se... [Lire la suite]

09 juillet 2018

le trois millionième

Hier, dimanche, 12h47… Je regarde le petit écran qui affiche 999 996… Waow, je vais atteindre le troisième million dans quelques secondes. Alors, je m’arrête de monter les marches du restaurant, histoire de profiter, non, de savourer cet instant. J’attends un peu, je regarde le menu du jour qui est affiché, là, en haut de l’escalier. Et je pense que je ne vais pas prendre le gaspacho de melon et pastèque car, d’une part, j’ai très faim et d’autre part, comme je vais certainement prendre la soupe de fraises en dessert, je ne... [Lire la suite]
24 novembre 2017

vendredi noir

Dire qu’on est envahis de publicités, ce n’est rien de le dire. C’est plus que du matraquage, c’est du gavage. Black Friday : 50% sur tout le site hormis sur tous les produits sauf ceux marqués *… Tiens, qu’est-ce que je disais ? On n’en peut plus de toute cette propagande de surconsommation : achetez, achetez, achetez et vous verrez, comment vous serez encore mieux dans votre peau. Black Friday : Jusqu’à 30% sur tous les produits étiquetés en vert… Ah non, vous allez me laisser m’exprimer et ne pas pourrir mon... [Lire la suite]
28 octobre 2017

Affle-loupé

Il y a loin de la coupe aux lèvres, comme on dit. Et ce n’est rien de le dire, justement. J’en veux pour preuve qu’entre les publicités de chez Alain Affle… (ça se termine par « lou » mais je ne veux pas que ça fasse de la réclame en sa faveur, en plus) et la réalité, il y a un fossé que seul un tremblement de terre est capable de créer. Comment dire, chez Affle… rien ne correspond à la réalité. À la vraie vie. Quand j’y suis allé, la première fois, je suis tombé sur une monture qui me convenait et je me suis laissé faire.... [Lire la suite]
10 juin 2015

parfum du monde

« J’avais compris que l’apocalypse est un phénomène lent. Elle ne se manifeste pas dans le feu et le soufre, comme on le croit, mais par la rouille et le chiendent. La fin du monde n’est pas une explosion, c’est un gémissement. » J’ai été très surpris de cette phrase dans le thriller que j’étais en train de lire, ce matin, après le petit-déjeuner, sur le canapé. Un bouquin de James Patterson et de Michael Ledwidge. Je suis un habitué, presque inconditionnel de l’œuvre de Patterson mais là, j’avoue avoir eu un peu de mal au... [Lire la suite]