09 mars 2020

le lendemain du 8 mars

Si je ne me trompe pas, le lendemain du 8 mars, c’est le 9 mars et, par une étrange coïncidence, c’est également le lendemain de la journée internationale de la femme. À propos de cette journée internationale de la femme, il faut savoir qu’au tout début, quand cette date symbolique a été créée, ce n’était pas dans l’idée de faire quelque chose à un aussi haut niveau. Non, ça a été créé dans un tout petit village de Saint-Quentin-la-Motte-Croix-au-Bailly, dans la Somme et ça devait s’appeler, la journée croisienne de la femme comme le... [Lire la suite]

07 février 2020

un peu de concentration, s’il vous plaît

Avant d’aller assister à l’un des pires spectacles de ma vie, avant-hier soir, avec le président, qui a remplacé le patron qui ne pouvait pas venir, finalement, nous avons mangé un morceau dans une pizzeria et pendant que nous dégustions, lui ses pâtes et moi ma pizza (une espèce de monde à l’envers mais que voulez-vous, rien ne reste vraiment jamais à la même place – il y a quelques années, pas tant que ça, c’est le président qui aurait dévoré une pizza et moi qui me serait délecté de quelques pâtes… Des pâtes, des pâtes, oui mais... [Lire la suite]
11 novembre 2019

il y aurait comme un pépin

Hier, j’ai récolté mes premières olives noires d’une taille normale. En effet, les années précédentes, je n’avais que des avortons d’olives vertes mais cette année, j’en ai qui sont dans la maille règlementaire et elles sont devenues noires, ça tombe bien, ce sont justement celles que je préfère pour mettre sur la pizza du dimanche soir, quand j’en mets, sinon, bien souvent, je n’en mets pas, justement. Parce que je ne peux pas me faire plaisir tout le temps, non plus. Il faut savoir dire non, de temps en temps, ne pas succomber à la... [Lire la suite]
27 octobre 2019

changement d’heure

Attention, qu’on se le dise mais compte tenu du changement d’heure, encore une fois, vous risquez de lire ce billet une heure plus tôt que ce que vous pourriez le penser. En effet, comme cette nuit, au moment où il était officiellement 3 heures, il était 2 heures en réalité et là, à l’instant où vous, oui, vous (ou toi, si je te connais bien), vous lisez ces lignes, il est une heure plus tôt que ce qu’il est affiché en bas de votre ordinateur ou en haut de votre téléphone. Ça n’a pas d’incidence que sur la lecture des billets de mon... [Lire la suite]
30 juillet 2018

descendre la poubelle

Ah vraiment, elle m’énerve, cette poubelle qui tient à peine debout. On dirait qu’elle est ivre d’en avoir trop bouffé. Il faut dire qu’elle s’est goinfrée, littéralement goinfrée. Au fur et à mesure que je cuisinais, hier, elle avalait tout ce que j’ai eu la bêtise de lui jeter dans la gueule, qu’elle avait grande ouverte. Irrassasiable. Et qu’est-ce que ça aurait été si, en plus de lui donner à manger, j’avais étanché sa soif car je suis sûr qu’elle devait avoir envie de boire après avoir ingurgité tout ça. J’ai failli lui balancer... [Lire la suite]
16 juillet 2018

mouais, c’est bien mais bon

Mouais, c’est bien, c’est même vachement bien mais bon, on a déjà connu à en 98. Bon, d’accord, je sais que cette année, c’est très tendance de se la jouer 20 ans après, mais vous savez quoi, quelque part, même si je suis content et même si je suis fier, quelque part, je m’en fous un peu. Parce que je ne m’y suis pas intéressé. À vrai dire, je n’ai regardé que la dernière demi-heure de la finale. C’est vous dire ! Pendant tout le reste du match, je faisais mes comptes, je faisais des projections pour si je m’arrête en janvier... [Lire la suite]

17 septembre 2017

mauvais temps

Il fait mauvais temps, en France, hein ? C’est ballot, moi, hormis vendredi, j’ai eu du soleil et j’ai même pu faire une sieste sur la plage à deux reprises. Tee-shirt tous les jours. Parapluie ? Inconnu au bataillon. Quand je pense qu’il y en a qui vivent dans des immeubles sans aucune vue sur rien du tout. Et moi, j’avais la mer, des rochers et des pins parasol juste devant moi, depuis la fenêtre et la terrasse de ma chambre d’hôtel. Non, franchement, Mélenchon a bien raison, il y en a qui ont trop de privilèges. Eh... [Lire la suite]
27 février 2017

brûler les étapes

Non, je ne suis pas en plein entraînement pour le prochain tour de France puisque, a priori, je ferai plutôt une boucle franco-germanique, dans trois semaines. Non, je ne suis pas non plus en train de m’exercer à faire la route du rhum, d’une part parce que je n’en bois pas (je n’aime pas ça) et d’autre part, je suis peut-être à voile, parfois, mais quand je m’énerve, de temps en temps, je suis surtout à la vapeur. Non, rien de tout ça. Non, rien de rien… Non, rien de rien, non, je ne regrette rien… Avec mes souvenirs, j’ai allumé le... [Lire la suite]
15 mai 2016

perturbations en cuisine

Dimanche. Onze heures. De retour du marché, je ne vais pas tarder à préparer mes asperges pour demain. Les faire cuire un peu à l’eau afin de les préserver au mieux. Et je vais couper les poireaux pour les mettre au réfrigérateur, histoire de bien les conserver eux aussi. Les fraises, je vais les mettre dans une boîte hermétique et le reste, sur le balcon. Même s’il est prévu qu’il fasse vingt degrés dehors, ça sera toujours moins chaud que dans l’appartement et surtout, plus aéré. Les légumes et les fruits aiment bien être à l’air... [Lire la suite]
30 novembre 2015

les couverts récalcitrants

Il m’est arrivé une curieuse aventure, pendant le dîner d’hier soir. Exceptionnellement, je n’ai pas préparé la pizza du dimanche soir car j’avais un peu de restes à terminer et j’avais envie de manger de la soupe. Une fois n’est pas coutume. Sauf que quand j’ai voulu me servir de la première goulée de soupe, la cuiller que j’avais dans la main a refusé de plonger dans mon assiette. Au début, surpris, je me suis dit qu’une force extérieure était en train de m’empêcher de la mettre dans mon assiette mais très vite, je me suis rendu... [Lire la suite]