09 février 2018

rupture à l'amiable

Je te quitte. Je te quitte parce que j’ai perdu le joli foulard que tu m’avais offert et ça, c’est vraiment la goutte d’eau qui fait déborder la Seine amont et la Seine aval. À cause de ça, le zouave a de l’eau jusqu’aux hanches et ça n’est pas normal. Tu n’as aucune pitié. Aucune compassion. Pour rien ni personne si ce ne sont tes parents et ta petite personne. Et encore, quand je dis « ta petite personne », je suis dans la litote parce que si je devais être franc, mais alors, je serai méchant, je serais obligé de parler de... [Lire la suite]

08 février 2015

envies

Ouf, tout va bien, ce matin encore, j'étais en vie quand je me suis réveillé. Tout va bien ? On n'a qu'à dire ça, oui. N'empêche que je me suis levé et que ça m'a pris comme une envie de pisser ce que j'ai fait illico pour ne pas perdre de temps dès le dimanche matin. Pissez, ceci vient de mon corps, ai-je pensé et ça m'a fait du bien. Il n'y a pas de petits plaisirs et celui-ci augurait quelque chose de bien. Ce dimanche ne serait donc pas perdu pour tout le monde. Ensuite, je me suis demandé ce que j'allais faire car je n'avais... [Lire la suite]
Posté par sibal33 à 09:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
01 décembre 2013

les chemins de trans-verse

Ce qui est bien, dans les blogs, c’est qu’on peut y venir toujours à pieds. Pas la peine de prendre sa voiture ni même sa mobylette et encore moins sa bicyclette. Même si parfois (et souvent, en ce qui me concerne), j’ai de plus en plus de difficultés à savoir de quoi je vais parler quand je me mets devant l’écran blanc, mon cerveau rame comme un étudiant d’Oxford voire de Cambridge, je ne sais pas quel est le plus chic, en fin de compte… Non, par exemple, moi, ce soir, je suis venu à pieds, comme tous les jours. Pas de problème pour... [Lire la suite]