07 mai 2014

hyperphobique

J’ai peur de tout. J’ai peur d’avoir mal. J’ai peur de ne pas être assez et j’ai peur d’être trop. J’ai peur de certains silences, ceux que je ne peux pas porter sur mes épaules. J’ai peur de me retrouver seul quand je n’en ai pas envie, quand je n’en aurai pas envie et j’ai peur d’être au milieu des autres quand ce n’est pas le bon moment. J’ai peur de ne pas être à la hauteur et ce n’est pas qu’une question de taille. J’ai peur de sortir dans la rue et j’ai peur de rester chez moi. J’ai peur d’ouvrir les fenêtres et de laisser... [Lire la suite]
Posté par sibal33 à 14:33 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,

18 février 2014

de la butte aux lauriers

Il s’en est fallu d’un cheveu mais j’ai réussi à l’attraper au vol et à me retrouver en haut de la butte. Comme si j’avais eu des ailes et que je m’étais envolé par-delà, par-dessus les montagnes. Mais non, je n’avais rien d’un ange et j’espère que personne, parmi les rares humains qui ont pu me croiser, alors, j’espère que personne ne s’est mépris car je n’ai vraiment rien d’ange heureux. Je ne suis le gardien de personne. Juste celui de mon âme en peine. L’âme en peine ? Lamentable. Juste après la butte, j’ai rejoint les iris,... [Lire la suite]
Posté par sibal33 à 18:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
11 février 2014

vaudou

Je ne sais pas comment ça m’est arrivé mais je me retrouve saucissonné, entravé, attaché par les poignets et les chevilles à une espèce de grosse branche d’arbre. Est-ce une branche de frêne ou de chêne ? À moins que… hêtre ou ne pas hêtre ? Quoiqu’il en soit et en plus, je n’arrive  pas à ouvrir les yeux et pour cause : on me les a bandés. Pas avec du tissu, non. De mes presque ténèbres, ça me fait penser comme à une grande feuille de bananier. Et je sens qu’on m’emmène. Je suis à l’horizontale. Mes... [Lire la suite]
16 novembre 2013

corps de métiers

Je n’avais rien prémédité mais depuis quelques semaines, avec tous les rendez-vous que j’ai eus et ceux que je vais avoir d’ici janvier, je peux dire que je suis en train de tous les essayer. De les essayer, tous. Bon, il y en a bien chez qui je n’irai pas, c’est certain mais quand même, j’en ai déjà fait un bon paquet, si vous me passez l’expression. Il y a eu le généraliste, le référent, l’adorable Nejib sur qui je ne fais et je ne ferai jamais sonner l’hallali. Il y a eu l’analyste laborantin dont je ne sais pas le nom, chez qui je... [Lire la suite]