06 mai 2021

interdit d’interdire ?

L’autre fois, en allant faire deux ou trois courses à pieds, à Saint-Maixent, ville natale et de mon adolescence (j’ai passé ma petite enfance à Senlis, dans l’Oise), je suis passé sur l’avenue (comme s’il n’y en avait qu’une) qui rattrapait l’immense place Denfert Rochereau afin de me rendre à Intermar… Non, on s’en fout du nom du magasin, je ne suis pas là pour faire de la publicité gratuitement. Bref, je suis passé par l’avenue de l’École Militaire (comme son nom l’indique) et là, sur un des murs qui enceignent l’un des derniers... [Lire la suite]

13 mars 2021

viens, je vais te faire visiter

Tu veux que je te fasse visiter le rêve que j’ai fait cette nuit ? Attention, je vais te montrer tout ce que je peux mais peut-être que tu ne seras pas aussi sensible que moi à ce que j’ai vécu, pendant que je dormais. Alors, viens, suis-moi et fais gaffe où tu mets les pieds, moi, je connais tous les endroits de mon rêve mais pas toi. Tu vois, là-bas, c’est la Tour Eiffel, on ne la voit pas bien mais attends un peu que les feux d’artifice commencent et tu vas en prendre plein les mirettes. Parce que tous les ans, au 14 juillet,... [Lire la suite]
14 février 2021

si je t’aimeu, prends garde à touaaa

Si je t’aime, prends garde à toi car tu ne sais pas où tu mets les pieds, tu ne sais pas de quoi je suis capable, tu ne sais pas jusqu’où je peux aller. Tu ne sais pas jusqu’où je peux mettre les mains. Tu ne sais pas à quelle hauteur je peux t’aimer et tu ne sais pas jusqu’où il faudra que tu prennes garde à toi. D’abord, n’oublie jamais que si je t’aime, un jour, je ne serai plus là et alors, quelle déception pour toi, si tu t’attendais à ce que ça dure toutes nos deux vies réunies ! Et quelle surprise pour toi de voir comment... [Lire la suite]
14 janvier 2021

Saint-Valentin

Dans un mois, la Saint-Valentin. Oui, déjà la Saint-Valentin. Je vais tout de suite mettre les choses au clair et les points sur les « i » et les pieds sous mon bureau, j’aimerais vraiment que toutes les personnes qui me vouent une admiration amoureuse sans borne ne fassent pas n’importe quoi à cette occasion, dans quatre semaines. En effet, si je m’y prends aussi tôt que ça, c’est pour éviter que vous gaspilliez votre temps et votre argent dans des cadeaux inutiles. Et comme on ne sait pas si les restaurants seront rouverts... [Lire la suite]
10 août 2020

lettre d’un admirateur

Chère madame Colombine, chère Inspectrice France, je me permets de vous écrire car je suis un de vos plus grands fans et même si ça peut vous paraître un peu étrange car en général, les gens sont fans de chanteurs ou d’acteurs de cinéma mais moi, j’aime les gens qui ont du char…actère  (j’ai failli écrire charisme mais je n’étais pas très sûr de ce que ça voulait dire) et à part Jean-Paul Belmondo, qui est un acteur, un peu vieux mais un acteur quand même et Jean-Claude Van Damme qui est un philos… qui a inventé la pierre... [Lire la suite]
04 août 2020

les enquêtes de l’inspectrice Colombine (épisode 3)

Le pauvre docteur Lenoir, il a été très abattu quand il a appris la mort de sa femme. Et il a été très sonné. Ou alors, il a d’abord été très sonné et ensuite, très abattu. Alors que c’est plutôt sa femme qui était vraiment abattue. La pauvre, elle a laissé une grande mare de sang sur le tapis de la bibliothèque de leur belle demeure, aux Lenoir. Mais ça aurait pu être dans la véranda, vu la position du corps de la victime. Ou dans la cuisine même si je suis sûre qu’elle ne devait pas beaucoup y mettre les pieds, cette femme qui... [Lire la suite]

21 juillet 2020

interférence (4)

Chaque jour, si possible avant 8h, je descends de mon cinquième étage et je me rends à pieds à la boulangerie qui se trouve à environ 300/400 mètres de là, mettons 350 mètres pour mettre (!) tout le monde d’accord. Qu’il pleuve, qu’il vente, qu’il neige, qu’il fasse beau, qu’il fasse jour, qu’il fasse encore nuit, j’ai la chance d’avoir un très bon boulanger et autant vous dire que j’en profite, il n’y a pas de raison de s’en priver. Tout est bon chez Jérôme B. dont je ne dirai pas le nom, par pudeur. Des crêpes, il y en a de toutes... [Lire la suite]
18 juillet 2020

la probabilité d’une huître

Jeudi dernier, à Biscarrosse, avec le patron, en allant nous promener à la plage, en fin de matinée, pas vraiment seuls sur le sable, les pieds dans l’eau, à un moment, au creux d’une vague qui terminait sa vie avant de renaître de ses écumes, j’ai aperçu une coquille d’huître, une demi-coquille d’huître. Ça n’avait rien d’original ni de surprenant, dans un tel endroit, même si là, les rouleaux sont si performants que tout s’érode à vitesse grand V, contrairement aux Sables d’Olonne où les coquillages de toute sorte peuvent se trouver... [Lire la suite]
16 juillet 2020

l’application WC publics

Lundi matin, avec le patron, nous sommes allés marcher sur la plage, les pieds dans l’eau, dans les vagues et comme ça faisait déjà un moment que j’avais petit déjeuné et bu deux ou trois demi-mugs de café, forcément, j’ai eu envie de faire pipi et comme il ne faut pas compter sur moi pour pisser dans l’océan... Non, il ne faut pas croire que je n’en suis pas capable, c’est juste que l’eau était tellement froide que rien qu’y mettre quelques orteils, ça me semblait impossible et comme je n’allais pas non plus faire le concours de... [Lire la suite]
18 mai 2020

loin des yeux, loin du cœur

Je le savais ! Je l’ai même toujours sur : loin des yeux, loin du cœur. Je me souviens l’avoir déjà dit il y a au moins trente ans à Karine. À l’époque, c’était surtout pour la remettre à sa place car elle me faisait du rentre-dedans pour devenir amie avec moi et moi, j’étais circonspect. Et méfiant. Une amie aussi jeune qu’elle (nous avons douze ans d’écart), j’avoue que ça ne me faisait pas vibrer et Dieu (s’il existe) sait combien je l’ai freinée les deux pieds sur la pédale ad hoc. Mais contre mauvaise fortune, j’ai fait... [Lire la suite]