11 août 2016

gruiforme

Finalement, on n’est jamais sûr de rien. On ne peut compter sur personne, tout compte fait. J’aurais dû et j’aurais pu m’en douter mais parfois, j’ai encore un peu de naïveté en moi, une naïveté résiduelle. Et je pense que c’est bien d’en avoir quelques miettes au fond de moi sinon, si j’étais complètement incrédule, systématiquement sceptique ou totalement pétri de certitudes (voire les trois à la fois), la vie n’aurait plus aucun charme. Au moins là, j’ai encore quelques surprises, des petits moments de plaisir, des moments... [Lire la suite]