15 mai 2020

1 200 pas (billet déconfiné)

Je ne sais pas si tu existes mais tu habites à 1 200 pas (environ) de chez moi (j’ai bien précisé « environ » car le calcul du nombre de pas ne peut pas être une science exacte, ça dépend entre autres du fait de commencer du pied gauche ou du pied droit et des éventuels obstacles en cours d route, pour ne citer que ces deux points) et marcher jusque chez toi, ça me permet de faire 2 400 pas, aller et retour, à chaque fois (environ, toujours pour les mêmes raisons) mais, si tu existes, j’insiste, encore faut-il que... [Lire la suite]

09 mai 2020

ils ne sont pas venus (billet contaminé au Covid 19)

Franchement, Mymy, elle manque d’humour, parfois. L’autre fois, quand je lui ai écrit pour lui dire que nous ne pourrions pas la recevoir à l’occasion de sa venue à Bordeaux, le 8 mai (hier), c’était histoire de parler (pour ne rien dire) et éventuellement de faire un peu d’esprit mais elle a dû prendre mes propos au pied de la lettre car hier soir, j’avais préparé tout un menu de gala en son honneur ainsi qu’en celui de son mari (dont je tairai le prénom car personne n’a besoin de savoir qu’il s’appelle Pascal) sans poisson, sans... [Lire la suite]
07 janvier 2020

moi, je vous dis que les étoiles ne sont pas des étoiles

Moi, je vous dis que les étoiles ne sont pas réellement des étoiles. Qu’elles n’en sont même pas du tout. Comment je le sais ? Tout simplement parce qu’elles n’existent pas. Franchement, entre nous, vous pensez que si elles existaient vraiment, la main de l’homme n’aurait pas déjà tenté de poser le pied dessus ? Regardez la lune, elle, on sait qu’elle existe. D’abord, parce que Jules Verne l’avait écrit dans un roman bien avant qu’on puisse en avoir la preuve. Ensuite, parce qu’on les a vues les images du premier homme sur... [Lire la suite]
02 décembre 2017

un chausseur sachant chausser

Quelle étonnante mais plaisante aventure que celle d’hier après-midi, alors que j’ai retrouvé le patron et Claude en ville. Ils devaient se rendre rue Voltaire pour voir des chaussons et je me suis dit que je pouvais venir les saluer en faisant comme si je les croisais par hasard dans la rue. Tiens, vous ici, quel heureux hasard ! Justement, j’avais un livre pour toi, patron et je vais vous rendre la lampe de poche de Claude, je n’ai pas réussi à l’ouvrir pour changer les piles. J’ai peur qu’elle ne se casse. Hélas, je me demande... [Lire la suite]
08 juillet 2015

leur préférence

Il est clair que si j’avais vécu à la cour d’un roi, j’aurais fait partie de ses favoris. Jusqu’à ce qu’il réalise que j’étais son préféré. Le préféré de tous ses favoris. Ça n’aurait eu aucun sens, sinon, d’être tous sur le même pied d’égalité. Il aurait bien fallu qu’il se rende compte que même si, par exemple, Louis XIV, prenait son pied avec la Montespan, pour ne citer qu’elle, moi, j’aurais su lui apporter autre chose. Avec moi, il aurait pris ses deux pieds à la fois. Et forcément, il y serait revenu. Et d’ailleurs, j’aurais dû... [Lire la suite]