11 juin 2022

prendre conscience qu’on vieillit

Je ne sais pas à quel moment on prend conscience qu’on a vraiment commencé à vieillir. Je me demande parce que c’est un peu… comment dire ? Je ne trouve pas l’adjectif qui correspondrait le mieux au fond de ma pensée. En gros, ça ne prévient pas, ça arrive et ça vous attrape sans qu’on n’ait jamais le temps de dire ouf et un jour, on se rend compte qu’il y a quelque chose d’irrémédiablement changé et ça n’est pas parce qu’on a mal dormi, ça n’est pas parce qu’on a trop fait la fête ni parce qu’on n’est pas en forme,... [Lire la suite]

05 juin 2022

à la femme de ménage, peut-être

La femme de ménage ! Eh oui, pourquoi pas la femme de ménage ? Si ça se trouve, la culotte rose*, elle appartient à la femme de ménage, allez savoir. En même temps, oui, je sais, elle mesure moins d’un mètre cinquante et je n’ai pas l’impression qu’elle fasse du 44 mais après tout, les apparences sont peut-être trompeuses… Si ça se trouve, sous ses vêtements, elle est aussi large que haute, cubique, en gros, si je puis dire. Mais attention, je ne suis pas en train de me moquer de son physique, c’est juste factuel : elle... [Lire la suite]
31 mai 2022

trop d’un coup et après, plus rien

Est-ce c’est normal que je pense des choses aussi stupides que celle que j’ai en tête, en ce moment ? Je m’explique : à partir du moment où on vit quelque chose de très fort, qui rend très heureux, est-ce que c’est normal de penser que forcément, on va le payer ? Parce que moi, j’ai l’impression que depuis mercredi dernier, ça va faire une semaine demain, je me suis senti tellement bien, ce jour-là que depuis, je suis à ramasser à la cuiller. Et pas à la cuiller à café, non, à la cuiller à soupe. Je me sens tout... [Lire la suite]
16 mars 2022

annus horribilis

Encore une fois, je voudrais préciser une chose importante : je vais parler d’annus horribilis et je vous confirme que ça n’a rien à voir avec quelque toucher rectal que ce soit. Non, c’est juste une expression latine pour dire « année horrible » ou « année à chier » et alors que je pensais qu’on avait connu une année de merde avec 2020, ce qui a été démenti par 2021, même si on n’est que le 16 mars, je peux ores et déjà dire que le record est battu par 2022. Parce que franchement, quand j’ai envoyé mes vœux... [Lire la suite]
24 janvier 2022

tu sais, je suis là même si tu ne me vois pas (écrit avant)

Tu sais, je suis là, même si tu ne me vois pas. Je suis absent temporairement d’un point de vue physique car je m’isole un peu, j’hiberne, tous les après-midis, après des matinées bien remplies, jusqu’à preuve du contraire et donc, après, je m’enferme, je me reclus et je me confine. Peut-être parce que ça m’arrange de vivre comme ça. Du moins, en ce moment. Peut-être parce que je deviens feignant pour sortir après le déjeuner. Peut-être parce que je n’ai pas envie de ne pas avoir envie. Alors, je fais le mort mais je suis là, bel et... [Lire la suite]
09 janvier 2022

deux choses à la fois (au moins)

Autour de moi, tout le monde peut le confirmer aisément, je ne sais pas faire une seule chose, j’en fais toujours deux à la fois (au moins) parce que, pour moi, une seule chose à la fois, c’est indigne de mes capacités intellectuelles et physiques et comme je ne veux pas faire partie du commun des mortels… Ooups, je n’aurais peut-être pas dû écrire cette dernière partie de phrase, c’est d’un prétentieux et même d’une arrogance, on va encore penser que je suis capable de faire de l’ombre à Emmanuel Macron… Alors, comme je n’arrive pas... [Lire la suite]

21 octobre 2021

égoïste et négligent

Ce que je n’aime pas, en lui, outre son physique un peu ingrat, c’est son côté négligent. Oui, c’est vrai que ce n’est pas ce qu’on peut voir au premier abord, au premier contact mais assez rapidement, si. Pour son physique, je me souviens très bien quand je l’ai vu en photo, la première fois. Ils étaient trois et elle m’avait dit qu’il faisait partie des quatre assis sur le banc. Et que l’un d’eux, c’était lui, justement. Le nouveau mec de ma cousine. Et quand je les ai regardés, un par un, j’ai tout de suite dit « j’espère que... [Lire la suite]
09 juin 2021

tête à claques

Je fais partie de ceux qui pensent que la violence (physique, en tout cas) ne résout rien et qu’il y a bien de meilleures façons de faire connaître son point de vue (quand on en a vraiment un car je doute que les mecs qui tuent leur (ex)compagne n’en ont pas de point de vue… Oui, c’est ça, ils n’ont point de vue…) et donc, je suis un peu choqué de voir que notre président Macron a reçu une gifle, hier, lors d’un déplacement dans la Drôme. Je crois vraiment que même quand on est farouchement opposé à sa façon de diriger le pays et/ou à... [Lire la suite]
30 mai 2021

on ne se moque pas du physique

Salut Stéphane ! Bonjour, Jean-Michel. Tu n’as pas oublié mon trait d’union, par hasard ? Non, pourquoi ? Comme ça, juste histoire de te chicaner. Je reconnais que là, pour une fois, c’est drôle, j’aime bien. Je la replacerai, celle-ci, je pense. Content de t’avoir agréablement surpris, ça n’arrive pas si souvent que ça. Tu veux qu’on reste ici, au soleil, sans rien faire ? Tu veux faire quoi ? Moi, j’ai un bouquin et j’ai mes yeux pour les fermer et imaginer des choses qui me plaisent, que veux-tu que je... [Lire la suite]
15 mai 2021

moi aussi, je sais faire de la poésie, regarde

Hé, Stéphane, j’ai lu que tu recommençais à parler de poésie et moi, même si ça ne m’a jamais intéressé, tu comprends bien que moi, ce sont surtout les activités physiques, que j’aime, ce qui est normal en tant que prof de sports rectangulaire (le prof, rectangulaire, pas les sports, hein ?) et je me suis dit que j’allais essayer de te faire plaisir sans être un fayot car je sais que tu es exigeant. Alors voilà, j’ai essayé d’en lire mais comme ça ne me disait pas grand-chose, je me suis mis à en écrire. Bon, je sais que tu ne... [Lire la suite]