25 juin 2017

comment ça, vous n’avez pas trouvé la réponse à l’énigme narbonnaise ?

Je n’en reviens pas, il y en a parmi mes trois ou quatre lecteurs, non, quatre ou cinq, plutôt, qui n’ont pas trouvé la réponse à l’énigme du petit train Interlude dans le billet d’hier. Pourtant, c’était vachement simple. Et même mieux que ça, plus simple, ce n’était pas possible. Même sans être jamais allé à Narbonne, la réponse était sous votre nez. Votre nez ? Que dis-je, votre nez ! C’est un roc ! C’est un pic ! C’est un cap ! C’est une péninsule ! Et de quoi donc sert cette oblongue capsule ?... [Lire la suite]

24 juin 2017

Narbonne, vingt-six heures d'arrêt

Oui, bon, on ne va pas chipoter non plus, ça sera peut-être vingt-sept heures ou moins, le plus important, c’est de ne pas perdre de vue que nous arriverons demain à mi-journée et que nous en repartirons dimanche dans l’après-midi. Mais soudain, soudain… soudain un doute m’habite et je me demande si je ne suis pas en train de me vautrer dans l’erreur alors, permettez-moi de m’absenter quelques minutes, je vais aller vérifier sur les billets de train. Après tout, rien ne sert de courir, il faut partir à point, c’est comme pour... [Lire la suite]