22 septembre 2019

mauvaise humeur ?

Émile-Auguste Chartier*a dit que « le pessimisme est d’humeur et l’optimisme est de volonté », soit. Moi, je veux bien, je suis même assez d’accord avec lui car pour être heureux, je pense que quelque part, il faut le vouloir et être heureux, c’est rester optimiste. Et inversement. Moi, j’ai tendance à être plus pessimiste, globalement, que le contraire et je m’en cache car je n’en suis pas fier. Aujourd’hui, on peut même dire que je fais mon pessimisme coming out. Je l’avoue officiellement. Jusqu’à présent, peu de gens... [Lire la suite]

10 juin 2015

parfum du monde

« J’avais compris que l’apocalypse est un phénomène lent. Elle ne se manifeste pas dans le feu et le soufre, comme on le croit, mais par la rouille et le chiendent. La fin du monde n’est pas une explosion, c’est un gémissement. » J’ai été très surpris de cette phrase dans le thriller que j’étais en train de lire, ce matin, après le petit-déjeuner, sur le canapé. Un bouquin de James Patterson et de Michael Ledwidge. Je suis un habitué, presque inconditionnel de l’œuvre de Patterson mais là, j’avoue avoir eu un peu de mal au... [Lire la suite]
31 décembre 2014

vers le haut

Je suis de plus en plus sidéré par toutes ces émissions de radio dans lesquelles, désormais, on privilégie les propos des auditeurs, par téléphone ou dans le studio, en direct. Avec tout ce que ça comporte comme avis inutiles car manquant singulièrement de recul et d’analyse. Et avec tout ce que ça représente de quant à soi et avec tout le catalogue des idées reçues et des préjugés. À croire que les gens se complaisent dans la frustration et le mécontentement perpétuels. À croire que nous sommes le vrai pays du mur des lamentations.... [Lire la suite]
25 septembre 2014

un oubli

Pourtant, je lui ai dit, au président. Mais il n’a pas tenu compte de mon rappel à l’ordre des choses justes. Ou alors, il a complètement oublié. Une chose est sûre, c’est que ça n’est pas la première fois, cette année et peut-être même l’année dernière aussi pour ne pas parler des précédentes, ce n’est pas la première fois qu’on oublie de fêter l’anniversaire de quelqu’un à qui on le souhaite systématiquement. Parce qu’on l’aime bien ou parce qu’on l’aime tout court. Ou, parfois, parce qu’on n’a pas le choix. Il y a des vœux... [Lire la suite]
12 novembre 2013

tes lacets étaient défaits

C’est après un petit moment d’effarement que j’ai pu renouer avec la confiance, un début de sérénité et une forme d’acceptation. Tout ça, c’est un peu synonymes et compagnie mais c’est ainsi que je l’ai ressenti. Un moment d’égarement comme quand on perd quelqu’un des yeux, dans la foule, dans une foule. Un moment de panique à se faire des extrasystoles de dingue. À battre la chamade mais à l’envers car là, ce n’est pas pour l’être aimé, c’est parce qu’on a craint de l’avoir perdu, cet être aimé. Cet être cher. Et c’est un peu ce qui... [Lire la suite]