26 septembre 2022

dans chaque homme se cache un pervers

Hier, Bénédictine m’a dit que dans chaque homme se cachait un pervers. Je lui ai dit qu’elle y allait un peu fort mais elle m’a dit que pas du tout, que Dieu lui en était témoin et que nous allions mourir par là où certains auront péché. Je ne sais pas ce qui l’a mise dans cet état mais comme je ne suis pas curieux, vous me connaissez, je ne lui ai pas demandé pourquoi elle me disait tout ça. Je ne lui ai pas demandé, j’ai exigé qu’elle me le dise. J’ai même failli lui proposer un marché : « Bénédictine, vous me le dites et... [Lire la suite]

18 septembre 2022

le bustier à dentelles

Bon, qu’est-ce que je vais pouvoir mettre pour les funérailles de la reine Elizabeth ? Tu es invitée, Pipa ? Ne me dis pas que tu n’étais pas au courant ? Au courant que tu étais invitée à Westminster ? Non, que la reine était morte ! Ah non, je ne savais pas, figure-toi, je te rappelle que je vis dans une grotte sans électricité et sans réseau donc sans Internet. Ah bon, tu vis sans Internet, Stéphane ? Tu me fais marcher ? Pas du tout, Pipa. Mais comment tu fais, alors, pour ton blog si tu n’as pas... [Lire la suite]
14 septembre 2022

trop bon, trop con

D’avoir des nouveaux personnages dans ce blog, c’est assez rigolo (parfois) et un peu pénible (souvent) surtout lors des réunions de rédaction quand il est question de savoir de quoi on va pouvoir s’exprime et, principalement, qui va enfin pouvoir prendre la parole. Il ne faut pas que mes héros, mes héroïnes et certains de mes zéros s’imaginent qu’ils ont autant de droit que moi. Non, je suis et je reste le propriétaire fondateur de ce blog et je suis le seul habilité à décider de sa ligne éditoriale. Et si je ne veux laisser la place... [Lire la suite]
28 août 2022

Stéphaaaaaaaaaaaaane !

Suite à la publication de mon billet du 26 août « Ça manque de filles, ici », Mymy a eu l’extrême gentillesse de prendre les choses en mains et de faire de la publicité pour mon blog auprès de ses copines afin d’augmenter mon lectorat féminin. Alors, comme je ne me relis jamais, je ne me suis donc pas relu et je me demande si je ne me suis pas mal exprimé. En réalité, mon lectorat est déjà essentiellement féminin et ceci expliquant cela, c’est sans doute parce que, comme je l’ai constaté le 26 août, il y a principalement des... [Lire la suite]
26 août 2022

ça manque de filles, ici

C’est vrai qu’en regardant la liste des personnages récurrents de mon blog, on est en droit de faire la constatation suivante : ça manque de filles, ici. C’est bizarre, ça. Où sont les femmes ? Avec leurs gestes plein de charmes et leurs rires pleins de larmes… À part chez mes lecteurs et trices, n’allez pas croire qu’ici, c’est un club strictement masculin. Que nenni. Non, c’est juste que dans mon entourage, mon cercle d’intimes les plus proches, il y a surtout des mecs. Et pas des plus jeunes, ce n’est rien de le dire. Un... [Lire la suite]
24 août 2022

qui existe, qui est inventé ?

On m’a récemment demandé si les personnages dont je parle dans ce blog existent vraiment ou si je les ai inventés. Alors, à défaut de pouvoir vous parler de chacun des protagonistes de mes billets depuis près de dix ans, je vais citer les plus connus et les plus récents. Chouchou, par exemple. Alors, ce n’est pas le plus connu et ce n’est pas le plus récent mais c’est un des plus chers à mon cœur. Chouchou, c’est moi en mieux : plus jeune, plus beau, plus grand, plus fort et plus tout. Donc, on peut le considérer comme un... [Lire la suite]

14 juin 2022

au hasard, Balthazar

Dimanche, on a voté, enfin, pas beaucoup de français ont voté mais on a voté. Et comme je l’ai laissé sous-entendre à la fin de mon billet d’hier, je manquais de motivation, cette fois. Je ne sais pas très précisément pourquoi. Je me doute pour ce qui en est des grandes lignes mais bon, je ne vais pas m’étaler dans des généralités qui ressembleront à des clichés, je préfère juste mettre un peu de légèreté dans tout ça et vous donner quelques indices quant à mon choix, qui n’a pas été celui du roi, pas même celui d’un prince, non... [Lire la suite]
02 juin 2022

ce cher Émile (5) une page d’amour

Il paraît que Zola s’est un peu ennuyé en écrivant le 8ème volume des Rougon-Macquart, situé entre L’assommoir et Nana : Une page d’amour et moi, ce fut tout le contraire car depuis plus de vingt ans après ma dernière lecture de ce roman, j’en avais oublié les principaux tenants et aboutissants même si, au fur et à mesure, beaucoup de choses me revenaient en mémoire car j’ai déjà dû le lire deux ou trois fois, comme tous les autres tomes de cette saga. Je ne me suis pas ennuyé car je redécouvre les personnages et on ne lit pas... [Lire la suite]
18 avril 2022

ce cher vieil Émile (2)

L’autre jour, j’ai annoncé que j’allais me relire l’intégrale des Rougon-Macquart de Zola. Je l’ai déjà lue trois fois entre mes 20 et mes 40 ans et là, je me suis dit qu’à plus de 60, est-ce que ça m’intéresserait toujours autant ? Est-ce que ça n’aurait pas encore plus vieilli que moi ? Eh bien, figurez-vous qu’en deux semaines, j’ai terminé les deux premiers volumes : La fortune des Rougon et La curée. Bien sûr, tout me revient au fur et à mesure de mes lectures mais j’arrive encore à redécouvrir des passages que... [Lire la suite]
10 novembre 2021

alors, c’était bien ?

Finalement, c’était une bonne idée que de vouloir coucher avec vous. Avec ceux qui voulaient. Je ne dirai pas le contraire puisque j’ai posé ma candidature. Et tu as hésité à le faire ? Non. Pourquoi ? Parce que j’ai vraiment du mal avec tes billets en forme de dialogues. D’où ta réclamation. Oui, parce que je n’arrive pas à suivre le fil. Et ça t’énerve. Oui. D’où le « grrrrr » auquel j’ai eu droit par SMS, l’autre matin, à 8h58. Oui. Et malgré mes explications pendant que nous faisions l’amour, tu n’as pas eu la... [Lire la suite]