20 avril 2018

et on a le droit de ne pas être d’accord avec la minorité silencieuse ?

Bon, ça, c’est fait. Et plus vite que ce que j’aurais pu imaginer. Surtout de la part du président. D’accord, je reconnais que je lui ai un peu forcé la main mais si je ne l’avais pas fait, on en serait encore aux tergiversations du genre : « On y va aujourd’hui ou demain ? Aujourd’hui, c’est bien mais demain, aussi. Et si on ne le fait pas tout de suite, ça va encore traîner. Alors que si on peut, ça serait bien de prendre encore un peu de temps pour la réflexion. Et si ça se trouve, ça va faire comme d’habitude, entre... [Lire la suite]

02 avril 2018

des coquilles vides

Forcément, quand on a mangé des huîtres, on a des coquilles vides et je ne pense pas que ça se recycle aussi facilement que ça ou alors, je suis ignare en la matière. De toute façon, dans la résidence et même dans le quartier, il n’y a pas de conteneurs à coquilles d’huîtres. Cela dit, elles étaient particulièrement bonnes. Savoureuses, même. Et bien meilleures que celles de la veille, à la fête de famille. Où là, elles étaient fades. Probablement trop gorgées d’eau de ces dernières pluies diluviennes. Trop d’eau douce tuent la saveur... [Lire la suite]
29 mai 2016

arrêter tout ça - pris en otage (2)

Ce que je redoutais est arrivé, malheureusement, je me suis fait repérer. Pas pour avoir éternué, non. Pas pour avoir eu un hoquet, non plus. Mais parce que j’ai reçu un SMS de Sophie qui me demande si on peut déjeuner ensemble le lundi qui vient ou le suivant. Les deux hommes ont arrêté de parler. Ils se sont retournés vers le recoin dans lequel j’étais caché. Ils ont pris leur temps, me faisant espérer qu’ils n’allaient pas tenir compte de cet avis de message reçu. Mais fausse joie, le second est sorti lentement de la voiture, suivi... [Lire la suite]