23 janvier 2019

liste cadeaux pour Noël

Maman, pour Noël, l’année prossaine, avec Paul, on sait dézà ce qu’on voudrait avoir. Ah oui, c’est quoi ce que vous voudriez avoir ? J’espère que vous n’avez pas encore choisi la même chose, vous avez beau être des jumeaux, il y a un moment où il faut aussi vous différencier. Même dans vos goûts. Avec Marc, on aimerait avoir des déguisements mais pas les mêmes. Comme ça, avec papa, vous pourrez touzours nous reconnaître. Et c’est quoi vos déguisements ? Dites-moi tout que je sache à quoi m’en tenir. Eh bien, avec Paul, on... [Lire la suite]

13 janvier 2019

sous la bruine

Aucune trace de rien, ce matin, dans la petite rue du patron. Les émeutiers s’étaient regroupés de l’autre côté de la cathédrale, hier. Et donc, pour une fois, la première depuis des semaines, aucun pavé n’a été retiré dans sa rue. Et il n’a pas eu peur que les gilets jaunes et casseurs réunis forcent son portail, soit involontairement dans un mouvement de panique, soit volontairement histoire de pénétrer chez les autres, comme ça s’est fait à Paris ou ailleurs. Avec Claude, ils ont vécu un samedi, avec comme seule nuisance sonore,... [Lire la suite]
05 janvier 2019

Bordeaux martyrisé

Une voiture incendiée dans la petite rue encore dépavée du patron, de l'épaisse fumée noire vers la cathédrale et que sais-je encore ? Ça suffit, là, non ? Jusqu'où veulent-ils aller, tous ces cons ? Et pendant ce temps-là, Mélenchon qui balance des messages hallucinants sur Internet pour attiser le feu auprès de gens incapables de réfléchir à la portée de leurs actes ! MÉLENCHON TA GUEULE, MAINTENANT !
22 novembre 2015

quand Paris se met en colère

Que l'on touche à la liberté et Paris se met en colère Et Paris commence à gronder et le lendemain c'est la guerre Paris se réveille et il ouvre ses prisons Paris a la fièvre, il la soigne à sa façon Il faut voir les pavés sauter quand Paris se met en colère Fallait voir ses fusils rouillés qui clignent de l'œil aux fenêtres Sur les barricades qui jaillissaient dans les rues Chacun sa grenade, son couteau ou ses mains nues La vie, la mort ne comptent plus, on a gagné, on a perdu Mais on pourra se présenter là-haut une fleur au... [Lire la suite]