22 décembre 2020

lettre au Père Noël

Cher Père Noël, je t’envoie une lettre avec des choses que je veux avoir au pied du sapin chez moi et on va bien voir si tu existes vraiment ou pas parce que si tu existes vraiment, je ne vois pas pourquoi mes souhaits ne seraient pas satisfaits vu que j’ai été très, très sage pendant toute l’année. En effet, je n’ai fait qu’obéir à tout ce qu’on m’a demandé de faire, que ce soit pour le confinement, pour faire du bien autour de moi, pour les dons d’organes que je fais régulièrement (oui, je suis donneur d’organes sexuels – et ça va,... [Lire la suite]

03 décembre 2020

ah, te revoilà déjà, Noël !

À peine les magasins ont-ils rouvert que c’est la ruée vers l’or de consommateurs qui ne peuvent s’empêcher de dépenser 372 euros en moyenne pour les cadeaux, cette année encore. Et quand je précise « en moyenne », ça veut dire que si on exclut tous les pauvres qui n’ont pas les moyens de gaspiller de l’argent de cette façon et ceux qui refusent d’en faire, dont je fais partie, ça veut dire que pour beaucoup d’entre ces surconsommateurs, ça va être bien supérieur. Ça me fout toujours un peu le tournis car franchement, quand... [Lire la suite]
23 mars 2020

mesures pour le confinement (billet non garanti sans coronavirus)

Alors voilà, moi, Stéphane 1er, dictateur à vie, j’ai décidé de prendre certaines mesures au sujet du confinement. En premier lieu, j’ai une pensée pour toutes ces personnes sans domicile fixe à qui on demande de rester chez elles et à qui on reproche de ne pas le faire et pour cause, elles n’ont pas de chez elles vu que chez elles, c’est dans la rue. J’ai d’ailleurs du mal à imaginer comment on peut se confiner dans la rue mais il est vrai que moi, de mon manoir, je n’ai qu’une vue très étriquée des pauvres et des nécessiteux. Alors,... [Lire la suite]
14 janvier 2019

l’avocat du Diable, en toute objectivité

Bien sûr que je suis capable d’être dans une totale objectivité et là, en étant pleinement conscient de ça, je vais me faire l’avocat du Diable car je ne comprends pas que les autres ne comprennent pas. En réalité, je pense qu’ils ne veulent pas comprendre, ce qui serait presque pire que s’ils ne pouvaient simplement pas comprendre. Même si je pense qu’il doit y avoir des deux. « Les français ont oublié le sens de l’effort » : je ne vois pas en quoi cette phrase crée une nouvelle, une énième polémique, que ce soit chez... [Lire la suite]
06 juin 2016

on s'en foot, non ?

Personnellement, oui. J’avoue que je m’en foot complètement. Autant je m’étais pris au jeu, en 1998, après avoir craint le mondial en France que là, cette année, je m’en contrefoot. Je n’attends qu’une chose, c’est que ça soit fini et qu’on passe à autre chose. Car quand ça sera la finale, normalement, je devrais avoir déménagé et ça ne sera pas de trop. Mais bon, en même temps, il ne faut pas perdre de vue qu’après l’Euro, ça va être le Tour de France. Il y a un côté gavage, avec ces événements sportifs. Je ne veux pas être médisant... [Lire la suite]
07 juin 2015

le jambon et la saucisse

Mon amant me délaisse, o gué, vive la rose !... Non, en fait, ce n'est pas ça que je voulais chanter mais c'est venu tout seul sans que je n'y prenne garde alors que je voulais débuter ce billet sur une intro musicale amusante : j'aime le jambon et la saucisse, j'aime le jambon, quand il est bon... le problème, c'est que je ne connais pas la suite, en même temps, je vous rassure, surtout mes parents, je vis bien sans connaître cette comptine par cœur. Mais alors du coup, ceux qui me connaissent n'en seront pas étonnés, il a fallu que... [Lire la suite]
07 mai 2015

mais pas les boules à thé

Le problème des poêles et des casseroles, c’est réglé depuis que je me sers d’une très grande bassine sans aucun risque de tentative de moquerie avec mon propre bassin, ce qui n’est pas rien. Et donc, depuis plusieurs jours, ça ressemble à du camping. Quand je cuisine, je ne peux rien laver au fur et à mesure (légumes, vaisselle…) et pour tout nettoyer, après, j’attends que le repas soit terminé et je fais avec mon système D. Et je m’en sors plutôt pas mal pour ne pas dire très bien. Comme je ne peux rien jeter dans l’évier tant que... [Lire la suite]