27 septembre 2015

le marché indien

On dit de l’automne qu’il peut être un été indien, vous savez, l’été indien, c’est qu’on ira où tu voudras, quand tu voudras et l’on s’aimera encore lorsque l’amour sera mort et chabada bada et chabada bada… mais dans ce cas, quand l’automne est ensoleillé (même frais comme en ce moment), on peut dire que nous sommes dans un début d’été indien et qu’on ira où tu voudras quand tu voudras et que toute la vie sera pareille à ce matin, aux couleurs de l’été… et si nous sommes dans cette configuration, je me demande si ce matin, en allant... [Lire la suite]

18 juillet 2015

et si c'était vrai

Je vous le jure comme si c’était vrai. Et vous pouvez me croire, je ne suis pas du genre à raconter des salades, moi. Tout ce que je dis et tout ce que j’écris, je le sais et ça suffit pour justifier que ça existe. Tiens, par exemple, rien que dans l’immeuble dans lequel je réside, il y a deux médecins dont un. Oui, tout à fait. Dont un. Un qui s’appelle Malade. Si, si. Docteur Malade. Faut le voir pour le croire. Et surtout avoir envie d’aller le consulter. Parce que si ça se trouve, il est lui-même contagieux. Et aussi, tiens... [Lire la suite]
30 septembre 2014

l'enlever du contraire

Dans mon entourage proche, ils s’en souviennent de mon ancienne patronne, Nicole. Avec ses soixante-dix balais, son look de petite femme menue mais toute en gueule, son vocabulaire de charretier et son impudeur totale, tant morale que physique. Et ses sorties à la va comme je te pousse. Comme celles que peuvent faire celles et ceux qui manquent un peu de culture et qui aiment faire croire que… ou qui font comme si… et surtout, qui font avec les moyens de leur bord. Je me souviens de quelques-unes de ses expressions, souvent le fruit... [Lire la suite]