25 novembre 2014

contrebande de cakes

Il y a des fois où je me dis que j’ai de la chance de vivre à cette époque où personne ne respecte plus rien, où l’incivilité est devenue la règle et où chacun ne vit que pour sa gueule. Car si j’avais vécu au temps de l’occupation, déjà, on peut dire que je n’aurais jamais eu le temps d’écrire un billet par jour dans ce blog vu que, les blogs, ça n’existait pas, d’une part et que j’aurais été bien trop occupé, d’autre part. Quant à savoir si j’aurais eu le cran de faire partie des résistants, la question est bonne mais je n’ai aucune... [Lire la suite]

23 novembre 2014

le gars de la marine, hier

Ce matin, et non pas hier, je portais un élégant sweat-gilet à rayures bleues et blanches. Sauf la capuche qui elle, est unie dans l’azur. Pas comme le ciel qui nous couvre et nous gâche la vue, depuis ce matin. Et, en allant livrer quelques fruits et légumes du marché au patron et à Claude, je me suis entendu dire des compliments sur ma tenue, décontractée mais élégante. Des couleurs qui me vont bien, ont-ils ajoutée. Et qui vont  bien avec tes cheveux blancs. J’en ai rosé de plaisir. Ce qui continuait d’aller bien avec ce que... [Lire la suite]
Posté par sibal33 à 13:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , ,
19 novembre 2014

l'esprit du piano

C’est dans le cadre de l’esprit du piano que nous sommes allés assister à un concert à l’Auditorium de  Bordeaux, hier soir, avec le patron. Les virtuoses étaient : Vadim Repin violoniste et Boris Berezovski, pianiste. Un concert de deux musiciens pour présenter des œuvres de Debussy (franchement ? Je ne suis pas très fan… même si l’ensemble des mots « sonate pour violon et piano », ça peut être attirant… d’ailleurs, comme déjà je n’ai pas trop aimé cette partie-là, mieux valait quand même que cette sonate... [Lire la suite]
27 octobre 2014

pintade ou saucisses ?

Samedi après-midi, nous sommes allés voir le dernier Woody Allen avec le patron et Claude. Ça n’arrive pas si souvent que nous y allions tous les trois même si je redoute toujours un peu la présence de Claude à mes côtés car je n’aime pas qu’on me parle pendant un film et Claude le fait facilement, ça. Magic in the moonlight, ce n’était pas mon premier choix mais il faisait partie de la liste de mes envies potentielles car la bande annonce m’avait accroché alors qu’en général, je me méfie toujours des bandes annonces.  Et... [Lire la suite]
08 octobre 2014

terrorisme phlébotominal (2)

Pour entrer un peu plus dans les détails de mon action anti-terrorisme contre les moucherons, je me dois de vous donner quelques explications car j’ai bien compris, devant vos mines ahuries, que vous vous étiez demandé si je n’étais pas tombé sur la tête. Ou sur un os. Ou sous un choc. Non, non, que nenni, rien de tout cela car je suis bel et bien en croisade tous les jours entre le début du printemps et la fin de l’automne contre ces bestioles qui m’énervent tout autant qu’elles me dégoutent. Et me tapent sur le système nerveux. Je... [Lire la suite]
04 octobre 2014

assis, debout

Nous sommes le jour de la fête de François d’Assise et ça me fait penser que l’an dernier, quand nous sommes allés passer quinze jours en Toscane, nous n’y sommes pas allés, à Assise, comme nous l’avions imaginé en préparant le voyage. Nous avions pensé nous y rendre car depuis Sienne, où nous avions décidé de passer cinq jours pour pouvoir faire des circuits en fonction de nos envies, nous avions vu que malgré la distance un peu longue, ça valait peut-être le coup d’aller visiter Assise. Parce que ses deux églises superposées,... [Lire la suite]

25 septembre 2014

un oubli

Pourtant, je lui ai dit, au président. Mais il n’a pas tenu compte de mon rappel à l’ordre des choses justes. Ou alors, il a complètement oublié. Une chose est sûre, c’est que ça n’est pas la première fois, cette année et peut-être même l’année dernière aussi pour ne pas parler des précédentes, ce n’est pas la première fois qu’on oublie de fêter l’anniversaire de quelqu’un à qui on le souhaite systématiquement. Parce qu’on l’aime bien ou parce qu’on l’aime tout court. Ou, parfois, parce qu’on n’a pas le choix. Il y a des vœux... [Lire la suite]
20 septembre 2014

journée de mon patrimoine

Puisque c’en est la journée, je vais vous faire portes ouvertes dans mon patrimoine. Même dans mon appartement alors que si ça se trouve, vu le peu de lecteurs que j’ai la majorité d’entre eux est déjà venue et le connaît cet environ 100 mètres carrés en plein Bordeaux, à l’angle du cours d’Alsace et Lorraine et de la rue Ste Catherine. Ici, vous pouvez constater que l’appartement est traversant et donc, ça permet une grande luminosité et surtout, de pouvoir faire des courants d’air, exprès ou pas et de faire claquer les portes quand... [Lire la suite]
17 septembre 2014

pervers

- Vous savez, monsieur le Président, mon client est resté un grand enfant un peu attardé qui a besoin qu'on l'aime et qu'on lui montre. Il aurait besoin d'être intégré dans une vraie famille pour l'entourer d'affection, de soins et d'amour. Et non plus vivre dans cette misère morale et affective. Je vous rappelle que sa mère était alcoolique, son père tait pédophile, son frère est un braqueur récidiviste et sa sœur, une pute toxicomane. - Au vu de tout ça, ne trouvez-vous pas, monsieur le Président, que mon client a des circonstances... [Lire la suite]
12 septembre 2014

quatre êtres vous manquent

C’est notre avant-dernier jour ici que j’écris ce billet comme si c’était notre dernier jour. Parce que pour certains, c’est le dernier jour du reste de leur vie et pour moi, ce sera le lendemain, soit aujourd’hui. Le temps de faire une halte chez les parents, comme à l’aller, histoire de ne pas rentrer trop vite à Bordeaux et parler encore et encore un peu de ces vacances plutôt réussies. Tant au niveau affectif que météorologique. Ou  l’inverse. Des fois, je me mélange les pinceaux. Surtout dans tout ce qui est affectif et... [Lire la suite]