13 novembre 2019

vous voulez que je vous tutoie, d’accord, mais il faut que je vous dise d’abord…

Depuis avant-hier, je forme un petit jeune pour la promenade des chiens du soir. Normalement, je n’y allais que le dimanche matin pour accompagner le patron car les autres matins, une jeune fille a l’habitude de venir et le soir, c’est le patron qui s’en occupe. Mais là, depuis une bonne dizaine de jours, le patron (trois fois dans le même paragraphe ! Quand je vous dis que j’ai le sens de la répétition !) est malade et du coup, c’est moi qui m’y colle. Bon, quand il ne pleut pas, ça va, même si je patauge pas mal dans la... [Lire la suite]

11 novembre 2019

il y aurait comme un pépin

Hier, j’ai récolté mes premières olives noires d’une taille normale. En effet, les années précédentes, je n’avais que des avortons d’olives vertes mais cette année, j’en ai qui sont dans la maille règlementaire et elles sont devenues noires, ça tombe bien, ce sont justement celles que je préfère pour mettre sur la pizza du dimanche soir, quand j’en mets, sinon, bien souvent, je n’en mets pas, justement. Parce que je ne peux pas me faire plaisir tout le temps, non plus. Il faut savoir dire non, de temps en temps, ne pas succomber à la... [Lire la suite]
07 novembre 2019

je m’en fous de Michel Platini, moi

Hier soir, j’étais enfin rentré chez moi après une longue journée bien chargée. J’ai atteint les 20 000 pas sur l’écran de ma montre connectée, était-ce d’ailleurs bien raisonnable ? Ce n’était pas à moi de le dire mais je l’ai dit quand même. Parce que, si je ne le dis pas, il n’est pas impossible que personne ne le fasse à ma place. Bref, entre le cours de gym avec mon coach, les différents allers et retours en ville pour aller voir le patron, promener les chiens, faire de vagues courses avec des choses plutôt lourdes à... [Lire la suite]
24 octobre 2019

cours de gym absolument individuel

Hier matin, j’avais rendez-vous avec Carlos, non pas le terroriste des années 70 et 80 ; non pas le chanteur décédé qui aimait faire tirelipimpon sur le chihuahua, tirelipimpon avec la tête avec les bras, tirelipimpon un coup en l’air, un coup en bas, touche mes castagnettes, moi je toucherai tes ananas ; non pas mon coiffeur qui est rue Costedoat, à Bordeaux ; non pas Carlos Ghosn, qui est l’ex patron de chez Renault, en prison au Japon, si je ne m’abuse ; non, j’avais simplement un cours de gym prévu avec mon... [Lire la suite]
21 octobre 2019

Jean-Jacques n’aime pas Offenbach

Jean-Jacques n’aime pas Offenbach et ça me sidère un peu. J’avoue que j’ai du mal à comprendre qu’on puisse ne pas aimer un tel compositeur. Parce qu’à travers sa musique, on trouve du rire et de l’émotion et c’est quand même bien de savoir jouer sur les deux tableaux. Et hier après-midi, à l’Auditorium de Bordeaux, il y avait un récital en hommage à Hortense Schneider, la diva d’Offenbach à l’époque où il a créé ses plus grands succès. Et j’y suis allé avec le patron et nous avons passé un moment délicieux, plein de fantaisie, de... [Lire la suite]
16 octobre 2019

j’ai envie de vous dire de ne pas y aller

Je ne suis pas un critique culinaire ni le rédacteur d’aucun guide hôtelier, je ne suis qu’un éventuel touriste occasionnel mais j’ai le droit d’avoir un avis sur les endroits que je suis amené à fréquenter. J’ai le droit de les aimer. Ou pas. Et pour une fois, je vais parler de cet hôtel dans lequel je me suis réveillé, hier matin, avec mon consentement, puisque c’est moi qui l’avais loué en prévision de mon déplacement avec le patron. J’avais loué dans cet établissement car les chambres y étaient annoncées comme un peu plus grandes... [Lire la suite]

09 octobre 2019

de l'utilité (ou pas) des lunettes sous la douche

Ça fait des semaines… non, ça fait des mois et des mois qu’à la salle de gym, il n’y a pas d’eau chaude dans les douches. Ils le savent, les membres du personnel, la direction et tout et tout mais rien n’y a fait, si on voulait repartir propre et sentant bon après une séance, il fallait supporter la douche froide et moi, la douche froide, ça me fait l’effet d’une grosse douche froide. Je n’aime pas tellement beaucoup ça. Ça m’empêche de m’y sentir bien, sous l’eau, quand elle me glace. J’ai même l’impression que ça ne me lave pas, que... [Lire la suite]
27 septembre 2019

la poubelle pour aller danser

Oui, j’ai adopté une poubelle. Oh, pas une grosse, une que je peux emporter avec moi, pas trop lourde, pas trop grande, pas odorante. Une qui passe partout ou presque. Ce matin, quand j’ai pris le tram avec elle, pour la première fois, je l’ai cachée dans un autre grand sac avec tous les disques que je devais rendre à la bibliothèque, avant le 30 septembre ; un pain boule et le reste des tomates de Claire et Richard pour le patron mais aussi, des revues que je devais rendre à ce dernier : « Mieux vivre son... [Lire la suite]
16 septembre 2019

pourquoi ne suis-je pas capable de partir vraiment en vacances ?

Est-ce consécutif à la baisse (assez) importante de mes revenus depuis fin mars ? La question mérite d’être posée mais non. En réalité, comme je suis un peu, quelque part, toujours en vacances, depuis le premier avril, vu que j’ai quitté mon boulot la veille (je précise ça au cas où il y aurait quelques milliers de nouveaux lecteurs, ici) et si j’y regarde de plus près, voire de très près, il se pourrait bien que j’aie passé l’équivalent de presque un mois à Biscarrosse, depuis le début de l’été. À chaque fois, ça s’est toujours... [Lire la suite]
25 août 2019

un retour à l'anormal

À force de vivre (presque) la moitié du temps à Biscarrosse, depuis le début de l’été, quand je rentre à Bordeaux, comme hier soir, tard, je me demande si c’est un retour à la normale ou un retour à l’anormal. En effet, quand je suis là-bas pendant un certain temps et régulièrement (ou l’inverse), je m’y habitue vachement bien. Et quand je reviens chez moi, j’ai besoin d’un certain temps d’adaptation. Ou de réadaptation. Probablement un effet du jet-lag entre les Landes et la Gironde. C’est un jet-lag très peu connu puisqu’il semble... [Lire la suite]