14 mai 2020

téléconsultation (billet pas totalement déconfiné)

Allo docteur ? Vous êtes là ? Moi aussi. Bonjour, docteur. Je suis content de vous voir sans être obligé de passer à votre cabinet mais j’espère que vous serez indulgent car c’est ma première fois. C’est ma première téléconsultation et je ne voudrais pas faire n’importe quoi. Oui, je sais, c’est comme une discussion vidéo sur Skype mais sur Skype, quand on parle encore avec sa famille, ses amis ou pour un plan cul, il y a moins d’enjeux risqués qu’avec son médecin. Non, je ne veux pas spécialement faire un plan cul par... [Lire la suite]

30 mai 2018

obsessionnel

Cher confrère, je me permets de vous adresser ce courrier au sujet de mon patient, Stéphane G. car il présente quelques troubles que je qualifierais assez facilement d’obsessionnels et une tendance très marquée à une névrose qui me fait craindre d’éventuels passages à l’acte. À l’acte de quoi ? C’est justement là toute la question, toutes les questions que je me pose. Si encore j’étais sûr qu’il ne s’agissait que d’un acte de bravoure mais je crois que la place est déjà prise par un dénommé Mamadou Gassama, ce réfugié qui a sauvé... [Lire la suite]
21 février 2018

chez le… chez le quoi, déjà ? Ah oui, chez le spécialiste

Bon, madame Tournier, je suis content qu’on puisse se voir en tête-à-tête car ce que j’ai à vous dire, ce n’est pas forcément facile à entendre pour votre mari… Non, ce n’est pas très facile à entendre… Mais où ai-je mis mon papier avec ce que je devais vous dire ? Bon, pendant que je cherche, je vous rappelle que ce que je vais vous dire, pour l’instant, vous le gardez pour vous. Encore faudrait-il que je puisse vous dire quelque chose que vous pourriez garder pour vous. Ah voilà ! Il était là, sous mon agenda. J’avais dû... [Lire la suite]
21 mai 2017

peut-être, mais elle est députée

Mercredi dernier, je rentrais du centre-ville en voiture et j’étais rue des Frères Bonie, le long de l’ancien Fort du Hâ, à côté du nouveau Palais de Justice et comme bien souvent, des cyclistes roulaient sur la chaussée au lieu d’être tout normalement sur la piste qui leur est réservée. Alors, j’ai essayé d’être patient mais non, je n’ai pas réussi longtemps et au bout d’un peu plus de dix secondes, fatigué de rouler à 12 à l’heure au risque de caler, j’ai donné plusieurs coups de klaxon. En vain. Non pas vingt coups mais des coups... [Lire la suite]