21 décembre 2020

courrier des téléspectateurs

Je n’aime pas du tout la série Scènes de ménage, sur M6. Tous les soirs, sans exception, je me dis la même chose : c’est une émission vulgaire, c’est mal joué, ce n’est pas drôle, tout se passe en-dessous de la ceinture et franchement, c’est une honte pour la culture française. Jamais, jamais, jamais, je n’ai même ne serait-ce qu’esquissé un sourire tant ces couples sont pathétiques. Et en plus, je trouve que ce n’est pas un joli spectacle à infliger à nos enfants. Chère Jeanne D. d’Anus dans l’Yonne. Je comprends tout à fait que... [Lire la suite]

12 octobre 2020

un (le) dernier verre

Boire un verre. N’en boire qu’un. Qui serait en même temps le premier et le dernier verre. Pas celui du condamné mais celui du plaisir. Est-ce que j’aime ça, boire un verre, tout seul, sans être avec des amis, sans occasion particulière ? J’aime ça mais en même temps, je trouve ça un peu triste, limite pathétique car c’est peut-être la porte ouverte à boire un verre par jour et ça va devenir une habitude, un faux besoin, une addiction. Et moi, j’aimerais éviter de tomber dans certains travers. Heureusement, mon corps a toujours... [Lire la suite]
20 mars 2020

« fêter l’arrivée du coronavirus »

Je vous jure que c’est vrai. Enfin non, je ne vous jure pas que c’est vrai mais je vous jure que je l’ai lu sur un site qui s’appelle Nextdoor, un site qui est le réseau social des voisins. Et dans la partie bordelaise de cette espèce de groupe, l’autre jour, il y avait une annonce qui proposait de « se réunir le plus nombreux possible avec boissons et choses à grignoter, dans un lieu public, pour fêter l’arrivée du coronavirus ! » Oui, oui, vous avez bien lu, « pour fêter l’arrivée du coronavirus ! » Je... [Lire la suite]
15 mars 2020

un éléphant, ça Trump énormément

Le grand guignol américain, le grand mais triste guignol américain avait d’abord minimisé les choses sur le coronavirus. Minimisé mais également ironisé. Et c’est une nouvelle preuve du côté pitoyable, non, pathétique de cet homme qui se prend pour un grand et qui s’est persuadé lui-même qu’il est le patron du monde et même au-delà, sa mégalomanie n’ayant pas de limites à la différence de son cerveau et probablement de sa bite. Pardon ? Ça fait plusieurs fois que j’écris le mot « bite » depuis quelques temps ? Oui,... [Lire la suite]
18 janvier 2020

au (bon) coin

À vendre : un lot d’environ 600 000 syndicons de la CGT. Attention, ce lot est un lot d’occasion en état un peu pathétique mais si ça intéresse une dictature loin de la France, cette dernière est prête à faire un prix d’ennemi pour s’en débarrasser. Cette vente est assez urgente car il est grand temps de passer à autre chose. À bon entendeur… À louer : homme de quatre-vingts ans un peu difficile à vivre. L’essayer, ce n’est peut-être pas l’adopter mais ça vaut le coup de tenter sa chance. Si vous avez aimé Tatie... [Lire la suite]
06 février 2017

les voies du seigneur sont impénétrables

Si ça n’avait pas pris cette tournure pathétique, ça pourrait être le plus drôle de tous les feuilletons depuis Dallas. L’affaire Fillon commence à nous prendre le chou car on voit bien que tout ce qu’il fait pour sa défense n’est pas bien fait, que tous les journalistes s’en donnent à cœur joie comme un chien avec un os à ronger et que nous, nous sommes obligés d’assister à ça. La présomption d’innocence vaut pour tout le monde, pas que pour monsieur Fillon et sa Pénélope de femme. Je veux donc bien croire qu’il n’a rien fait de... [Lire la suite]
08 juin 2014

enterrement de vie de garçon

Franchement ? Je ne m’y attendais pas. Je ne m’attendais pas à ça. Je n’avais pas imaginé qu’une aussi belle femme puisse venir sur mes genoux. Et que tout le monde nous regarde en nous applaudissant et que tout le monde était un peu jaloux. J’ai savouré ce moment de grâce en me disant qu’à une semaine de mon mariage, tout est permis en tout bien et tout honneur et franchement, Katrina, je vous trouve très belle et j’ai adoré vous tenir dans mes bras même si ça n’a duré que quelques minutes. Parce que même si c’était prévu, ça... [Lire la suite]