13 octobre 2018

une idée fugueuse

Hier après-midi, dans la rue, j’ai eu une idée pour un éventuel billet. Non, c’était peut-être dans le tram. Quand je suis allé en ville, après déjeuner alors que j’aurais tant aimé rester chez moi mais j’avais deux ou trois obligations que je ne voulais pas reporter une fois de plus. Non, c’était bien dans la rue mais un peu dans le tram, aussi. En réalité, j’étais dans une rame qui était annoncée comme terminus au CAPC (Centre d’Arts Plastiques Contemporains) ((on se demande pourquoi, en pleine journée)) et je suis donc sorti de mon... [Lire la suite]

26 décembre 2017

complètement frappé

Alors, on va reprendre depuis le début. Pourquoi avez-vous frappé cette petite fille que vous ne connaissez même pas ? D’abord, je ne l’ai pas frappée mais je l’ai engueulée. Et j’ai engueulé sa mère. Et je leur ai dit qu’ils devaient se considérer comme moralement giflés. Car ça ne leur ferait pas de mal de recevoir une baffe, de temps en temps. Ça les recadrerait. Ça leur montrerait que ce ne sont pas eux qui doivent commander. Au nom de quoi ? Au nom de quel droit ? Vous ne les connaissez même pas, en plus. Si ça... [Lire la suite]
07 septembre 2017

la sentence : un jour de réclusion

La sentence est tombée brutalement : au réveil, cette nuit, en allant travailler, j’ai tranché dans le vif du sujet et j’ai donné le verdict de mes délibérations. Ça n’a pas été simple et j’ai dû fermement batailler pour atteindre mon objectif. Finalement, c’est lors d’un vote à main levée que je me suis obtenu tout seul la majorité non seulement relative mais surtout, absolue. Aujourd’hui, je serais donc condamné à un jour de réclusion. À perpétuité. Jusqu’à ce que nuit s’ensuive. Parce que c’était la meilleure peine que je... [Lire la suite]
20 juin 2016

la sixième raie publique ?

Il y a quelques semaines, j’avais très souvent mal à ma fesse gauche, du côté où passe le nerf sciatique et ça pouvait me lancer jusque dans les adducteurs voire dans les muscles testiculaires (ah bon ? On n’a pas de muscle dans les gonades ? Pourtant, je croyais mais tout le monde peut se tromper… il n’y a pas de honte à cela) et j’avais commencé une série de dix séances chez un kiné qu’on m’avait recommandé mais je n’en ai fait que deux car dès la seconde, j’ai eu plus mal après qu’avant. Et ce, pendant plus de trois jours... [Lire la suite]