22 avril 2019

c'est la pleine saison des asperges

Peut-on dire que j’ai le syndrome d’asperges ? Oui, parce que quand c’est la pleine saison, comme en ce moment, j’en achète toutes les semaines et j’en cuisine des blanches et des vertes mais jamais en même temps. Une asperge. C’est toujours soit l’une, soit l’autre, des deux variétés. Deux asperges. Et pour demain, j’ai prévu de ne servir que des vertes. Trois asperges. D’abord en entrée et puis en plat. Quatre asperges. Parce que demain soir, j’ai un dîner, non pas de gala mais un dîner de clôture de travail. Cinq... [Lire la suite]

02 décembre 2014

prendre des risques

Il faut savoir que sous des dehors de mec un peu rebelle (surtout de la mèche, quand j’ai les cheveux un peu plus longs que la normale), je suis quelqu’un de très attaché à certaines habitudes et en particulier à celles, alimentaires, des menus de la semaine. D’une façon générale et en fonction des saisons, il y a des plats que je fais systématiquement une fois par semaine ou, au pire, trois fois par mois et j’en veux pour preuve : salade de tomates-feta-basilic en été, poêlée de choux de Bruxelles avec des œufs et du fromage... [Lire la suite]