15 juin 2019

retrouver le chemin d’avant, en fin de nuit

Cette nuit, enfin non, au petit matin, à 5h, juste avant que le jour se lève, juste avant qu’un nouveau jour se lève, je suis sorti de l’appartement, je me suis dirigé vers le parking de la résidence et je me suis installé au volant de ma voiture. Elle dormait bien, elle, vu que depuis près de trois mois, elle fait ses nuits complètes, elle n’a plus à se mettre en route à 2h15 de la nuit. Elle dormait bien et elle a sursauté, comme toujours, en clignotant de partout mais elle est bien dressée, dès qu’elle me voit arriver, dès que je... [Lire la suite]

13 décembre 2018

écrire pour ne rien dire

Essayer d’écrire quelque chose entre 1h10 et 11h ou alors, entre 11h40 et 13h. Je sens que ça va être chaud, pour le billet du jour car déjà, dans le premier créneau qui commence dans quelques petites minutes (pourquoi ne commence-t-il pas dans quelques grosses minutes ?), je sais que je vais avoir du mal à trouver une idée de départ. Et je sais aussi que même si j’avais quelques grosses minutes devant moi, j’aurais beau me retourner, hormis voir le parking de l’entreprise et la pluie qui tombe en faisant des claquettes dans... [Lire la suite]
26 octobre 2018

Potemkine

C’est peut-être la goutte d’eau qui a fait déborder l’automne et si je n’y avais pas pris garde, nous serions passés en hiver. Heureusement, je suis arrivé à temps. Non, je me suis levé à temps. C’était avant tout pour me préparer à aller travailler, au cœur de la nuit noire et ténébreuse. Mais quand j’ai jeté un œil dehors, par la fenêtre de la cuisine, même si je ne me suis pas senti seul au monde car c’est bien souvent ainsi que ça se passe, j’étais certainement le seul allumé dans le quartier. Et qui donc, à part moi, a pu se... [Lire la suite]
19 juillet 2018

les mouches pourraient avoir la complaisance de mourir le mercredi matin

C’est vrai, ça, non seulement elles sont dégoûtantes, les mouches (toutes, à mon goût) mais en plus elles ne sont pas du tout coopératives. C’est vrai, regardez, elles viennent toujours vers moi alors que ça doit se savoir, dans leur milieu, que je les déteste, qu’elles me font peur et que je suis le roi de la tapette (attention, je n’ai pas dit le roi des tapettes), donc, que j’en élimine tant et plus dès que j’en ai l’occasion. Je suis l’auteur d’un génocide « muscal » : tout ce que je peux exterminer, mouches et... [Lire la suite]
02 mai 2018

chargement d’après-midi

On va donc commencer par déjeuner, frugalement, parce que, ensuite, si le coach me demande de faire l’avion qui nage la brasse, allongé sur le ventre au sol, je vais me sentir lourd, lourd, lourd. Ensuite, je rangerai la vaisselle dans la machine à la laver et je débarrasserai tout ce qui doit l’être dans la cuisine. Enfin, j’accueillerai Teresa (à moins que ça ne soit Josefa ?) pour sa première fois chez nous. Elle vient nous aider pour le ménage et le repassage mais il ne faut pas lui dire que c’est une femme de ménage. Elle... [Lire la suite]
13 mars 2018

ouais, si ça se trouve, elle a fait une fugue

Hier soir, alors que je sortais de chez moi pour me rendre en ville en vue d’assister à une représentation du Requiem de Mozart, à l’Auditorium, je partais dans la direction de la petite rue Dupaty où j’avais soigneusement et intelligemment stationné ma voiture, pas dans le parking de mon immeuble, pour une fois, afin d’éviter les éventuels bouchons en sortant de chez moi. Ainsi, je m’évitais un bon quart d’heure de roulage au pas et de feux éphémères. Sauf qu’en arrivant au coin de cette fameuse rue Dupaty, je ne la vois pas. Je ne... [Lire la suite]

11 juillet 2017

11 juillet 2019

Je reprends le boulot. Ce matin, j’ai repris le boulot. Je me suis levé. Comme d’habitude. Comme avant mon problème de santé de la semaine dernière. Je n’ai pas écouté la radio à la maison avant de partir mais dans la voiture, oui. Mais d’une oreille un peu distraite car à 3h du matin, ce sont des rediffusions de la veille ou de l’avant-veille, sur Europe 1. Le meilleur, qu’ils disent. Du coup, je suis arrivé au bureau en constatant quelques changements : l’énorme antenne à l’autre bout du parking, le mot... [Lire la suite]
02 mai 2017

j'ai fait un rêve étrange

J’ai fait un rêve étrange et probablement pénétrant, cette nuit. J’ai rêvé que la société dans laquelle je travaille venait de déposer son bilan de façon brutale et qu’il n’y avait aucun recours pour nous, les salariés. Et que nous allions même devoir retrousser nos manches pour permettre à nos créanciers d’être payés. Pour ça, moi, personnellement, j’ai ouvert un vide-bureau sur le parking et j’ai tenté de vendre tout ce que je pouvais : trombones, agrafes, Post-It, stylos et même les confettis de ma perforatrice. Mais ça ne... [Lire la suite]
16 janvier 2017

il y a un moment, il faut savoir dire stop

C’est ce que se disent tous les conducteurs qui voient le panneau correspondant. Enfin, la majorité d’entre eux. Parce qu’on en connaît certains, ils sont moins précautionneux du code de la route. Et ça se généralise. Les passages aux stops sans s’arrêter, idem aux feux rouges et je ne passerai pas sous silence les sens interdits pris quand même parce qu’il ne faut pas déconner, ça n’engage à rien de les prendre tant qu’il n’y a personne qui vient dans le sens contraire, le bon sens. Dans l’immeuble de l’autre côté de la rue, c’est... [Lire la suite]
28 octobre 2016

3 façons de montrer ma colère

Je ne suis pas plus sanguin que ça tout simplement parce que je n’en ai pas les moyens physiques. Je n’impressionne personne vu que je suis baraqué comme un far aux pruneaux. Ni grand, ni costaud, oui on peut dire que je n’ai pas l’allure d’un rugbyman. Donc, je ne cherche jamais la bagarre mais quand c’est trop, c’est trop (pico) et voici le pourquoi du comment. J’arrive du boulot, au passage, j’ai fait quelques courses pour le week-end, surtout pour emporter des choses à Biscarrosse où nous allons passer notre samedi (après mon... [Lire la suite]