05 juin 2015

contre quatre

Évidemment, que ça va bien se passer mais je le connais, il n’est pas habitué à être minoritaire et je sais, pour l’avoir vécu en d’autres lieux et avec d’autres gens, que quand on se sent minoritaire, il fait savoir faire ce qu’il faut pour montrer qu’on existe. Se faire entendre. Mais moi, à sa place, avant qu’elles n’arrivent, j’aurais mis les choses au clair tout de suite : je ne fais pas la vaisselle, je suis en RTT. Je ne m’occupe que d’ouvrir une bouteille de vin. Et éventuellement de couper le pain mais seulement s’il n’y... [Lire la suite]

10 avril 2015

envie d'être au sec

Eh bien oui, c’est certainement ça, je ne suis jamais content de ce que je vis, de qui je suis et de ce qui m’arrive. Aujourd’hui, j’ai envie d’être au sec et toute cette grisaille me donne triste mine alors que je n’ai pas envie d’être triste. J’ai juste envie de me sentir bien. Bien dans mes baskets et bien dans ma tête, ce qui n’est pas toujours le cas comme en ce moment où je suis dans une espèce de schizophrénie entre le beau temps dehors et le mien, plus maussade, dedans. Quelque chose que je ne sais pas expliquer. C’est... [Lire la suite]
09 mars 2015

l'art de la fugue

Ça va être une semaine marathon pour moi. Rien que quatre spectacles à voir, mardi, jeudi, vendredi et samedi. Comment ai-je pu être assez négligent pour ne pas m’en rendre compte au moment des réservations ? Ou alors, à l’époque, j’ai présumé de mes forces. Je n’ai pas fait attention que ça se passerait ainsi. J’ai dû penser à autre chose. Et donc, je vais devoir assumer. Et y aller. En espérant que je passerai quatre bonnes soirées. Parce que le pire, ce serait que ça ne me plaise pas. Aucun des quatre. Allez savoir. Mais... [Lire la suite]
05 mars 2015

jus de poires en neige

Est-ce de la maltraitance que de laisser ses parents de quatre-vingt ans en faire autant dans un grenier, certes qui leur appartient, mais dont l’occupation au sol et en volume est faite à 80% par leurs enfants, leurs trois enfants ? Ces trois enfants qui ont vite compris, au fur et à mesure de leur avancée vers un âge soit disant mûr qu’on pouvait entasser beaucoup chez les autres en plus de chez soi. Et quand la question se pose de savoir quand et comment on va s’y prendre pour le dégager a minima, ce grenier, il faut répondre... [Lire la suite]
04 mars 2015

sauce médecin

On ne va peut-être pas envisager un rapatriement sanitaire pour ça mais j’avoue que ça m’a effleuré l’esprit. Parce que depuis dimanche, j’ai de nouveau la corde au cou, la corde du mal de gorge que je traîne comme un boulet au bout d’une laisse. Tout ça parce que samedi, cette dame, derrière nous, pendant la réunion de l’ADMD, cette dame, grippée, d’après ses dires, n’a pas cessé de tousser et de nous envoyer ses miasmes, sans aucune dignité, justement. Injustement. Et depuis, autant le patron que moi, nous sommes patraques. Lui avec... [Lire la suite]
02 mars 2015

vide-grenier

Il est 6h du matin, un lundi. Un lundi où je ne travaille pas comme tous les lundis à de rares exceptions saisonnières près. Je suis déjà debout, sur le pied de guerre (quelle vilaine expression !) et il me reste deux heures trente avant que je ne descende prendre le tram pour la gare St Jean et partir comme si je partais en vacances sauf que je ne pars pas en vacances, pas au sens où je l’entends d’habitude : aller découvrir des lieux que je ne connais pas, des villes, des pays… Non, là, je vais en terre connue, en terrain... [Lire la suite]

22 janvier 2015

et puis Fanny

Et puis fanny, comme dirait Pagnol, et puis Fanny prit un morceau de galette et commença à le déguster... Il y a 16 jours, c'était le jour des rois. Je me souviens, quand j'étais petit, à Senlis, mes parents décoraient le sapin et installaient une crèche pour Noël. Et les Rois Mages, on les mettait loin, sur une étagère et de temps en temps, on les approchait un peu plus de la crèche. Le voyage était long, on devait attendre l'Épiphanie pour manger la galette, on n'en trouvait d'ailleurs pas avant la date précise. Et le jour de... [Lire la suite]
21 janvier 2015

chialer

Ça fait deux semaines aujourd’hui que ça s’est passé. Que ça a eu lieu. Et même si on commence à vivre avec, à faire comme si rien n’avait changé, moi, je persiste à penser que ce n’est plus tout à fait comme avant. Tout comme je pense qu’il y a un avant et un après le 11 septembre 2001 à New York, aux États-Unis. En France, toutes proportions gardées, je pense que nous aurons aussi une date qui servira de témoin ou de borne d’un nouveau point zéro. Je ne sais pas dire si ce sera le 7 janvier, jour de la première attaque terroriste ou... [Lire la suite]
14 janvier 2015

tous en chasse

Vu que ça semblait compliqué dès le départ, j’ai monté une microstructure d’enquêteurs afin de m’en sortir au mieux. Et j’ai d’autant plus bien fait que ce matin, tout s’est avéré voire empiré. L’entreprise allait être encore plus compliquée que prévu. Nous ne sommes pas au bout de nos peines mais vu que nous sommes plusieurs, j’ai encore l’espoir d’arriver à mes fins. Et d’être récompensé de tant de patience et de détermination. Nous verrons au moment de faire le bilan mais depuis une semaine, j’ai appris, nous avons appris à ne... [Lire la suite]
15 novembre 2014

faire partie du gratin

Mes parents sont là pour le week-end parce que maman participe au Trophée du BEC, une compétition locale de natation, comme chaque année à cette période. Et comme maman est une championne et que papa est ce qu’on pourrait qualifier d’attaché de presse ou de relations publiques, il l’accompagne à chaque fois que maman participe à un championnat quelconque. Il accompagne sa compagne, comme son nom l’indique. Sa compagne ? Non, plus que ça, son épouse depuis 57 ans. Déjà, rien que pour ça, papa et maman, vous pouvez vous lever pour... [Lire la suite]