03 mars 2020

comment lui dire de me faire penser à lui ?

Hier matin, en me réveillant, dans ma chambre, chez mes parents, j’ai eu une idée à tenter de retenir. Je n’avais qu’à prendre mon dictaphone dans mon sac et le tour aurait été joué. Mais non, ce n’était pas si simple que ça. Car mon dictaphone, je ne l’ai pas trouvé, dans mon sac. Ni dans mon sac de tous les jours, ni dans mon sac de (petit) voyage. Alors, je n’ai pas trouvé mieux que faire à la méthode précédente : m’envoyer un mail. Pas un SMS, non, un mail. Parce que m’envoyer un SMS, je risque de ne pas le voir. Et le mieux,... [Lire la suite]

02 mars 2020

chair de nostalgie

Ce billet ne sera exceptionnellement pas bordelais mais saint-maixentais, dans les Deux-Sèvres car il a été écrit depuis chez mes parents, que je viens de raccompagner chez eux après une semaine passée chez moi. Un peu comme des vacances pour eux (je l’espère) et pour mon grand-frère, qui vit avec eux et qui en aura profité pour n’avoir aucune charge. Les vacances, ce n’est pas que dans un seul sens (proverbe bordelais quartier maritime) et moi, du coup, j’ai passé la fin de journée et la soirée d’hier en compagnie de papa/maman comme... [Lire la suite]
29 décembre 2019

réhabilitation des choux de Bruxelles

Est-ce parce qu’ils seraient belges que beaucoup de gens n’aiment pas les choux de Bruxelles ? Non, je pense que c’est plutôt dû à des traumatismes liés à l’enfance, les plats que les enfants se voient obliger de manger par leurs parents sous peine de ne pas recevoir de cadeaux à Noël s’ils ne finissent pas leur assiette et probablement aussi à cause des cantines d’antan où rien ne donnait vraiment envie de manger : les légumes sans parfum cuits à l’eau, bouillis ; les viandes trop cuites, peut-être même bouillies elles... [Lire la suite]
17 décembre 2019

elle est bien ton auxiliaire de vie, je peux avoir la même ?

Bon, quand même, je suis content de savoir que tu as trouvé une auxiliaire de vie pour Claude car ça commençait à devenir vraiment difficile, beaucoup plus que n’importe qui pouvait l’imaginer. C’est tellement compliqué de se mettre à la place des aidants. Du verbe dézéder. Dézédants. Encore un néologisme. J’aime bien inventer des mots et jouer avec les autres. Les autres mots. Et même les nouveaux. Je n’y peux rien, mes parents m’ont fabriqué ainsi. Ils ne le savaient même pas, eux, que je serai comme je suis, sinon, certainement... [Lire la suite]
24 septembre 2019

chut, ne dites pas à mes parents que je ne suis pas leur fils

Chut, ne dites pas à mes parents que je ne suis pas leur fils, ils ne le savent pas… Maman, j’ai quelque chose à te dire mais je voudrais que tu t’asseyes, avant tout. Parce que j’ai un peu peur de ta réaction. Surtout, penses à bien respirer comme on t’a appris à le faire en cas d’émotions fortes et dis-toi bien qu’il n’y a rien contre toi dans ce que je vais te dire mais bon, comme je pense que l’heure est venue que toute la vérité soit enfin dite, elle est donc grave, l’heure. Ça va, tu es bien installée ? Je peux y... [Lire la suite]
16 septembre 2019

pourquoi ne suis-je pas capable de partir vraiment en vacances ?

Est-ce consécutif à la baisse (assez) importante de mes revenus depuis fin mars ? La question mérite d’être posée mais non. En réalité, comme je suis un peu, quelque part, toujours en vacances, depuis le premier avril, vu que j’ai quitté mon boulot la veille (je précise ça au cas où il y aurait quelques milliers de nouveaux lecteurs, ici) et si j’y regarde de plus près, voire de très près, il se pourrait bien que j’aie passé l’équivalent de presque un mois à Biscarrosse, depuis le début de l’été. À chaque fois, ça s’est toujours... [Lire la suite]

08 septembre 2019

une journée de transition

Quand j’étais enfant, j’étais bon élève, surtout en primaire et au collège, après, je me suis un peu laissé aller parce que je trouvais que… bon… ceux du fond de la classe, avec leurs poils, pour les mecs ; leur début de poitrine, pour les filles et leur voix plus grave, pour les garçons, j’ai appris à me détourner de certaines matières et à penser que le plus intéressant n’était pas enseigné par les profs. J’ai quand même décroché mon bac (au buccal de rattrapage) mais bon, j’ai assez vite compris que les études n’étaient pas... [Lire la suite]
16 juillet 2019

mise en demeure

Monsieur, j’ai bien reçu votre mise en demeure et votre lancement de défi et sachez que vous ne m’impressionnez pas avec votre résultat de sept mètres quarante-huit. Vous ne m’impressionnez pas, d’une part parce que moi aussi, je peux lancer des défis aussi loin que vous et parce que je sais surtout les rattraper au vol et ça, ça n’est pas permis à tout le monde. Alors, oui, j’ai bien reçu votre cap-pas cap et ça tombe bien parce que le week-end dernier, j’étais chez mes parents et j’ai justement offert un jeu de cartes à mon neveu... [Lire la suite]
15 juillet 2019

mes ongles d’Amérique

Avant-hier, en prévision de venir chez mes parents, j’ai décidé de me couper les ongles des doigts de la main et des orteils (pourquoi précisé-je de la main pour les doigts vu qu’ils ne peuvent être que de la main ?) et comme bien souvent, quand ça m’arrive de me faire ça intégralement, je me dis que ce serait bien que je retienne la date pour me souvenir, la prochaine fois que je le ferai, pour me souvenir de quand je l’avais fait la fois précédente. Histoire de voir combien de temps, ça dure, la pousse des ongles avant que ça... [Lire la suite]
18 mai 2019

sans y toucher, comme elle a dit

Alors voilà, si on doit se revoir, il faut savoir que je n’aime pas qu’on me balance un seau d’eau sur la figure pour me réveiller alors que je suis en train de dormir à points, c’est tout. Et à poings fermés, oui, aussi. Je n’aime pas prendre le petit déjeuner au lit. Même tout seul. Et que le matin, je n’ai pas forcément besoin de boire un café pour être opérationnel mais je n’aime pas qu’on me parle de choses trop sérieuses dès le réveil. Des choses trop sérieuses comme l’évolution du prix de l’immobilier, la faim dans le monde... [Lire la suite]