17 juillet 2019

droit de dilatation

Monsieur, pour faire suite, une nouvelle fois à votre mise en demeure et à votre défi, lancé à toute allure, j’ai déjà validé le fait que j’allais relever celui-ci mais même si je ne compte pas me défiler, juste par pure précaution, j’aurais aimé avoir quelques petites lignes supplémentaires pour un éventuel droit de rétractation. En effet, je ne vois pas pourquoi je ne pourrais pas revenir sur ma parole donnée dans les huit, dix voire quatorze jours après mon acceptation du 16 juillet dernier, c’est-à-dire, hier. C’est tellement... [Lire la suite]

19 juin 2019

impairs, passe et manque

Je te jure, cher confrère contrôleur de blog, que celui que j’ai rencontré hier, pour un entretien de bonne santé mentale, m’a sidéré. Je suis tombé sur un cas pathologique qui pourrait fortement intéresser la science. Un cas unique. Il compte tout. Il compte les paragraphes, il compte les lignes, il compte les lettres (voyelles et consonnes), il compte la ponctuation et il s’arrange toujours pour que chaque total soit un chiffre ou un nombre impair, sinon, il en ajoute jusqu’à ce qu’il soit satisfait. Cent une fois sur le métier, il... [Lire la suite]
18 juin 2019

on peut savoir pourquoi toujours par 3, 5 ou 7 ?

On peut savoir pourquoi il y a toujours un nombre impair de paragraphes, dans les billets de ton blog, Stéphane ? Oui, bien sûr. C’est une discipline que je m’impose. Oui, je comprends mais pourquoi une discipline impaire ? D’abord, excusez-moi, monsieur le contrôleur, mais impair, ça ne s’accorde pas au féminin. Il n’y a que le masculin qui peut prétendre à l’impair (Et qu’on ne me refasse pas le coup de dimanche dernier, hein ?) Bon, alors, pourquoi une discipline basée sur l’impair ? Parce que ça fait partie de... [Lire la suite]
17 janvier 2019

Christian, il croyait que tu étais scandinave, Chouchou !

Tu te rends compte, Chouchou, Christian, tu sais, mon pote de Lille, il pensait que tu étais scandinave alors que j’avais bien dit que tu venais plutôt de l’est. Je n’ai d’ailleurs pas compris de quel pays, anciennement soviétique, tu étais originaire et en même temps, ça ne me regarde pas vu que tu n’es qu’une vue de mon esprit toujours en ébullition. Tu es mon aide-mémoire, mon pense-bête, mon porte-faix, mon escort-boy, mon secrétaire particulier, mon nouveau confident, mon image mais en mieux, j’en passe et probablement pas de... [Lire la suite]
15 mai 2018

l'art de la contrainte

Puisque je pars quelques jours en voyage, afin de ne pas laisser mes milliers de fans sans rien, j’ai décidé de publier quand même un billet par jour pendant mon absence. Comme il est possible de programmer la date, je me fais un plaisir d’en profiter. Et ce qui me profite ne peut pas me faire de mal. C’est pour tout le monde pareil, je pense. Après, reste à savoir de quoi je vais parler puisque j’écris tout ça une semaine avant que ce ne soit lisible par mes abonnés, qu’ils soient ponctuels ou occasionnels. Parce que là, j’ai quand... [Lire la suite]
31 janvier 2018

le premier jour du reste de l’année

Normalement, c’est demain, le premier jour du reste de l’année mais comme je suis toujours en avance sur mon temps, j’ai décidé que ça serait aujourd’hui. On n’a qu’à dire qu’on serait le premier jour du reste de l’année et ça serait très bien comme ça. Et on se dirait aussi que c’est un jour qui serait joyeux, un peu comme celui du Nouvel An. Mais de là à faire un réveillon ce soir, il y a un fossé que je ne me sens pas près de franchir même en prenant de l’élan. Ni même un renne. Demain, nous serons le premier jour du deuxième mois... [Lire la suite]

16 août 2017

le bon compromis

Bon, finalement, je pense avoir trouvé le bon compromis pour mettre fin à cette grève stupide et inutile (à moins que ça ne soit l’inverse) mais bon, ce que je viens de dire, c’est un peu un pléonasme, de nos jours : combien de grèves ne sont-elles pas stupides et inutiles, désormais ? Je dois l’avouer, j’ai lâché un peu de lest pour retrouver un blog normal, en bon état de marche et tout le toutim. J’ai cédé sur deux choses qui ont fait débloquer une situation qui me semblait dans une impasse dans laquelle il n’était pas... [Lire la suite]
24 février 2017

encore soixante-dix-sept

Encore soixante-dix et Blanche Neige pourra s’amuser avec soixante-dix-sept nains. De quoi l’occuper pour le restant de ses jours. Non, plus sérieusement, encore soixante-dix-sept et j’atteindrai le mille cinq-centième billet de ce blog. Mille cinq cents. Ça fait un bon peu, comme ils disent dans l’Ain. Mille cinq cents, c’est à la fois beaucoup mais en vérité, je vous le dis, c’est peu. C’est peu en regard du nombre de pages de certains romans ou d’autres livres tels que la Bible. Mais c’est malgré tout quelque chose. Et là,... [Lire la suite]
19 janvier 2017

autosatisfaction voire plus

C’est carrément dommage que vous n’ayez pas pu lire ce que j’ai écrit sur les grandes batailles de l’Antiquité, hier parce que franchement, je me suis bien défoncé et je pense avoir fait un bon travail de recherche, de résumé et de présentation du sujet. Surtout que c’était loin d’être gagné d’avance, quand on me connaît. C’est vraiment ballot que j’ai été limité à cinq paragraphes, hier car les quatre suivants sont… comment oserai-je le dire sans paraître prétentieux ? Ils sont remarquables. C’est ça. Merci à mon inconscient de... [Lire la suite]
07 janvier 2017

la reine des

Non, ça n’était absolument pas prévu. J’avais même dit non. Non à ce qu’elle vienne en fin de matinée car je ne voulais pas avoir à préparer le déjeuner pour trois, un samedi midi, en sachant que la troisième est quelqu’un que je ne considère pas assez comme intime. Et j’avais dit non à la fin de l’après-midi car je ne voulais pas préparer le dîner pour trois un samedi soir pour quelqu’un de que je ne considère pas comme… euh, je vais éviter de me répéter inutilement, d’accord ? Alors, quand le président m’a dit qu’elle... [Lire la suite]