13 janvier 2019

sous la bruine

Aucune trace de rien, ce matin, dans la petite rue du patron. Les émeutiers s’étaient regroupés de l’autre côté de la cathédrale, hier. Et donc, pour une fois, la première depuis des semaines, aucun pavé n’a été retiré dans sa rue. Et il n’a pas eu peur que les gilets jaunes et casseurs réunis forcent son portail, soit involontairement dans un mouvement de panique, soit volontairement histoire de pénétrer chez les autres, comme ça s’est fait à Paris ou ailleurs. Avec Claude, ils ont vécu un samedi, avec comme seule nuisance sonore,... [Lire la suite]

16 novembre 2016

à perdre haleine

Je commence à être un peu essoufflé. Ça fait un moment que je cours. Un moment que je ne sais pas estimer. Je vais regarder l’heure à ma montre mais ça ne sert pas à grand-chose puisque je n’ai pas regardé l’heure à laquelle j’ai commencé à courir. C’est idiot mais dans la panique, on ne pense pas à tout. Je commence à être essoufflé parce que courir comme ça, à mon âge, ça n’est pas très raisonnable mais quand on a besoin de fuir, le plus vite possible, il n’y a plus de raison qui tienne, c’est juste l’instinct de survie. Il ne faut... [Lire la suite]
07 août 2013

dix zonards contre un

Ils étaient dix et j’étais seul. Il faisait un peu sombre, c’était pourtant en plein jour mais non seulement, il s’était mis à pleuvoir des cordes (pour se pendre ?) et là où je m’étais abrité, c’était une espèce de zone à peine éclairée par quelques points de lumière épars. Il me semblait qu’il n’y avait pas beaucoup d’issues en cas de besoin, en cas de secours. Pour couronner le tout, il faisait particulièrement froid et je ne me sentais vraiment pas à l’aise. Mais j’étais là et je devais assumer. Au détour d’une caisse de... [Lire la suite]
Posté par sibal33 à 19:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,