11 septembre 2018

la raison du moins fort

Oui, comme je le disais hier, à la toute fin de mon billet, je suis en vacances jusqu’au 24 septembre inclus. Je ne suis donc pas là et j’ai forcément tort puisque c’est le lot de tous les absents. Ça m’est égal d’avoir tort aux yeux du monde si au fond de moi, je sais que j’ai raison. L’essentiel, c’est d’avoir sa conscience d’avoir raison pour soi. Et c’est exactement mon cas. Je ne suis pas du genre à être ni prétentieux, ni toujours en terrain conquis, loin de là mais j’aime bien me dire, de temps en temps, peut-être... [Lire la suite]

08 avril 2018

la lessive tourne en rond et les asperges sont cuites

Un dimanche ordinaire, pour moi, ce sont d’abord les courses au Lac, éventuellement le marché, la promenade des chiens avec le patron, accessoirement, des petits travaux administratifs pour lui ou des gros chambardements dans l’agencement de son intérieur, à la demande de Claude et, la préparation des légumes frais qui ne le resteront pas longtemps si je ne m’occupe pas d’eux le jour-même. Ils sont comme certains que je connais bien mais dont je ne dirai pas le nom, avec eux, c’est tout de suite. Ça ne peut pas attendre. C’est... [Lire la suite]
15 octobre 2017

je n’ai pas que ça à faire

C’est bien dommage, de travailler, chaque jour pour gagner sa vie, faut se lever... Aujourd’hui, dimanche, je peux vous dire que ce n’était pas pour gagner ma vie que je me suis levé. Non, c’est parce que je croyais que je ne dormais plus. C’est parce que j’avais (très) envie de faire pipi. C’est parce qu’il était 6h45 et que normalement, je dois être levé avant que le soleil n’en fasse autant. C’est parce que j’avais plein de choses que j’avais prévu de faire. C’est parce que je ne suis pas là pour feignasser. Oui, parce que je suis... [Lire la suite]
07 juin 2016

peut-on encore rire de tout ?

Il faudrait que tout le monde comprenne, moi compris ( !) qu’on ne peut pas se moquer impunément comme ça de certaines catégories de personnes, au demeurant, toujours un peu les mêmes. C’est vrai, je le reconnais. J’ai l’ironie facile et méchante envers des gens qui sont somme toute plus faibles que moi. Je pense donc que je vais très sérieusement réfléchir à ne plus tirer sur les journalistes (sur les medias en général), sur les syndicalistes et sur les terroristes. Ou juste un peu. Juste un peu quand même car si on ne peut pas... [Lire la suite]