12 juillet 2016

cinquante nuances de gris

Vu l’état et vu la couleur du ciel de ce matin, en plein mois de juillet, j’ai décidé que pour aller signer le compromis de vente de notre appartement, à 9h30, je vais m’habiller tout en gris. Je serai raccord avec l’ambiance de ce qui se passe dehors. Les rues sales après un mois de festivités alcoolisées non-stop n’incitent pas spécialement à se faire beau pour elles. Les nuages bas, lourds et gris ne donnent pas envie de porter des couleurs claires, joyeuses ou chantantes. Et le fait d’aller chez le notaire ce matin tout en ne... [Lire la suite]