06 septembre 2019

on peut se convaincre qu’il fait jour

On peut se convaincre qu’il fait jour, on peut se dire qu’il fait jour et on peut jouer à s’il faisait jour. On dirait qu’il ferait jour et que ça serait le ciel bleu et le soleil qui seraient au-dessus de nous et que ça serait vachement bien. Mais non, en réalité, il fait encore nuit et bel et bien nuit, même. Je sais que je ne me trompe pas car j’écris ce billet à tâtons. Je n’ai pas allumé la lampe de la coiffeuse qui me sert de bureau (quel comble d’avoir une coiffeuse comme bureau pour quelqu’un comme moi qui ne se coiffe jamais... [Lire la suite]

29 mai 2016

arrêter tout ça - pris en otage (2)

Ce que je redoutais est arrivé, malheureusement, je me suis fait repérer. Pas pour avoir éternué, non. Pas pour avoir eu un hoquet, non plus. Mais parce que j’ai reçu un SMS de Sophie qui me demande si on peut déjeuner ensemble le lundi qui vient ou le suivant. Les deux hommes ont arrêté de parler. Ils se sont retournés vers le recoin dans lequel j’étais caché. Ils ont pris leur temps, me faisant espérer qu’ils n’allaient pas tenir compte de cet avis de message reçu. Mais fausse joie, le second est sorti lentement de la voiture, suivi... [Lire la suite]
16 mars 2015

rater la séance

Samedi, je ne suis pas allé au cinéma, comme je le fais souvent, histoire de décompresser de ma semaine, comme une récompense pour le bon petit soldat que je suis. Je n’y suis pas allé pour plusieurs raisons : j’avais une putain de migraine de derrière les fagots, j’avais le blues et je n’avais aucun film à voir qui m’intéressait suffisamment pour que je fasse l’effort d’y aller. Mais hier, dimanche, en bon assassin que je suis, histoire de tuer le temps, j’ai décidé de reprendre mes vieilles habitudes et de m’y rendre juste... [Lire la suite]