09 janvier 2021

tu imprimes quand je te parle ?

Hé, tu imprimes quand je te parle ou tu vas continuer d’avoir les yeux et ce qui te reste de cerveau que pour ton téléphone portable ? Je te rappelle qu’on est à table et que la moindre des choses, ce serait que tu sois un peu présent. Je suis sûr que tu ne sais même pas ce que tu es en train de manger, ce que tu as dans ton assiette. Oh, tu m’écoutes ? Elles sont bonnes mes pâtes à la bolognaise ? Hmmm ? Hein ? Tes pâtes à la bolognaise ? Très bonnes, elles sont très bonnes. Pfff, quand je pense que tu... [Lire la suite]

19 octobre 2020

25 secondes, douche comprise

Si vous disais qu’en apprenant ces informations, ça me les a un peu coupées… Bien sûr, cette nouvelle ferait sans doute très, très, très plaisir à cette bonne vieille Alice Coffin mais non, quand je dis que ça me les a coupées, je ne parle pas de ce qu’elle aurait aimé voir disparaître, chez moi comme chez tous mes congénères masculins car c’est juste une formule, une façon de parler. Bon et puis de toute façon, je crois qu’on a assez parlé de cette bonne femme comme ça, maintenant, on passe à autre chose car continuer, ça lui ferait... [Lire la suite]
07 février 2020

un peu de concentration, s’il vous plaît

Avant d’aller assister à l’un des pires spectacles de ma vie, avant-hier soir, avec le président, qui a remplacé le patron qui ne pouvait pas venir, finalement, nous avons mangé un morceau dans une pizzeria et pendant que nous dégustions, lui ses pâtes et moi ma pizza (une espèce de monde à l’envers mais que voulez-vous, rien ne reste vraiment jamais à la même place – il y a quelques années, pas tant que ça, c’est le président qui aurait dévoré une pizza et moi qui me serait délecté de quelques pâtes… Des pâtes, des pâtes, oui mais... [Lire la suite]
09 septembre 2019

des pâtes !

Des italiens qui mangent italien, ça semble tout à fait normal, surtout quand on connaît la cuisine de la botte, une des meilleures du monde et c’est moi, français 100% pur jus qui le dis, alors, on peut me croire. Mais des italiens qui font leur liste de courses en italien, ici, à Bordeaux, ça me semble bien plus rare même si je n’ai pas la connaissance infuse et même si c’est le hasard qui m’a mis en face d’un bout de papier abandonné dans un caddie de supermarché, au Lac, pas très loin de chez moi. Et contre aucune attente, la... [Lire la suite]
10 avril 2017

en allant à l'école

En allant à l’école, je suis passé par le chemin de Traverse et je me suis promené en écoutant les oiseaux chanter et à un moment, j’ai rencontré une marchande d’allumettes et je lui en ai acheté trois : Trois allumettes une à une allumées dans la nuit La première pour voir ton visage tout entier La seconde pour voir tes yeux La dernière pour voir ta bouche Et l'obscurité tout entière pour me rappeler tout cela En te serrant dans mes bras (Paris at night) La marchande d’allumettes avait un petit étal sur la place du marché,... [Lire la suite]
15 novembre 2014

faire partie du gratin

Mes parents sont là pour le week-end parce que maman participe au Trophée du BEC, une compétition locale de natation, comme chaque année à cette période. Et comme maman est une championne et que papa est ce qu’on pourrait qualifier d’attaché de presse ou de relations publiques, il l’accompagne à chaque fois que maman participe à un championnat quelconque. Il accompagne sa compagne, comme son nom l’indique. Sa compagne ? Non, plus que ça, son épouse depuis 57 ans. Déjà, rien que pour ça, papa et maman, vous pouvez vous lever pour... [Lire la suite]