21 janvier 2018

oui à Camille

C’est assez rare que j’aille assister à un spectacle de quelqu’un que je connais peu ou mal, surtout pour ce qui est de la musique, qui plus est de la chanson, parce que pour tout ce qui touche à l’opéra, le baroque ou le classique, évidemment que je vais surtout écouter des choses que je ne connais pas vu que ça ne fait qu’une dizaine d’années que je m’y suis mis. Hier soir, j’ai osé aller voir Camille sur scène, au Femina. Et si je m’attendais à être surpris, je n’ai pas été déçu. Pas déçu du tout. Dès le début, peut-être même... [Lire la suite]

16 juin 2014

un seul être vous manque

Tout le monde est parti et ça fait très bizarre, soudain, de se retrouver seul, non, de se retrouver seuls. Tout est rangé. Tout est plié. Tout est rentré dans l’ordre. Un ordre apparent. Un calme tout aussi apparent. Toute la pression accumulée depuis plusieurs jours est en train de s’évacuer par la soupape de sécurité et me laisse dans un état un peu second. Alors que j’ai toujours pensé être le premier. Je l’ai toujours pensé et je l’ai toujours rêvé. J’ai toujours vécu pour ça. Ne pas seulement être aimé mais être préféré. Le... [Lire la suite]
Posté par sibal33 à 17:50 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
14 juin 2014

et fusion

Le plus gros des préparatifs qui nous incombaient est fait. On va dire ça, oui. Mais il en reste encore à faire. Déjà, tout à l’heure, à 9 heures, j’ai rendez-vous chez le coiffeur. Non pas pour me faire faire un chignon, non, non, non, mais pour me faire couper les cheveux assez courts. Une coupe d’été, une coupe de vacances avec une légère brosse pour pouvoir ramasser les éventuels grains de riz qu’on pourrait nous lancer en sortant de la mairie. De la mai-riz, devrais-je dire, si c’est le cas. Cette légère brosse, je ne pouvais la... [Lire la suite]