05 avril 2018

puisque c’est comme ça, je retourne chez ma mère

Il ne faut quand même pas pousser mémé dans les orties ni maman vers la sortie mais puisque c’est comme ça, je retourne chez ma mère et pas plus tard que demain matin. Na ! Je retourne chez ma mère et je rends mon tablier à qui en voudra. Parce que je suis comme ça, moi, si on me chatouille trop, je ne ris pas, je prends la mouche et même la mouche du coche et je tourne les talons (et l’étalon) et je tire la langue mentalement et je hausse les épaules virtuellement. Surtout si l’autre (ou les autres) est (ou sont) plus fort(s)... [Lire la suite]

16 mars 2018

ça y est, je suis prêt

Je sais que mon manager aimerait que je sois plus productif, que je sois plus performant, que je sois au cordeau : un billet par jour, deux si possible mais là, non, il ne faut pas rêver mamie dans les orties et tant qu’à faire, avant midi. Non, je ne peux pas. J’écris quand je peux, quand j’ai le temps et la disponibilité d’esprit. Ça ne se fait pas sur commande. C’est comme faire l’amour. On ne décide pas d’un horaire récurrent et quand le moment arrive, on ne lâche pas tout parce qu’on a reçu la notification qui nous rappelle... [Lire la suite]
28 février 2017

toiser l'autre, là

Je n’étais absolument pas motivé mais je me suis forcé. D’abord, parce que Laura, la femme de ménage, est revenue aujourd’hui, après dix jours d’arrêt maladie et donc, comme je ne sais pas me reposer ici quand elle est là, ni là quand elle est ici, je me suis dit que le mieux, tant qu’à être crevé, c’était d’aller en remettre une couche à la salle de gym. Mais juste histoire de faire du tapis, 48 minutes plus 4  de récupération. Vitesse moyenne, 6km/h, pas plus parce qu’il ne faut pas pousser grand-mère dans les orties. Comme... [Lire la suite]
25 avril 2016

le billet de 17h15, in extremis

Zut, j’ai raté le billet de 9h45, ce matin. Je me suis levé à 6h, à peu près comme chaque dimanche et chaque lundi. Comme chaque week-end, quoi. À une demi-heure près. Et à quelques exceptions près. Et, bien sûr, dès que j’en ai été capable, assez rapidement après être sorti du lit, j’ai été capable de penser à l’organisation de ma journée. À tout ce que j’avais à faire tout en ménageant des moments de détente et de loisirs car on est lundi, merde, il ne faut pas pousser mémé dans les orties, je suis en repos hebdomadaire, moi. Zut,... [Lire la suite]
01 décembre 2015

c'est joli un mois de décembre qui commence sous le soleil

C’est vraiment très joli et très agréable, un mois de décembre qui commence sous le soleil alors que se tient à la COP21 au Bourget et que là-bas, le temps est annoncé plus gris comme pour valider le réchauffement climatique, d’un côté, une douceur inhabituelle, dans le sud et de l’autre, de la grisaille comme un baromètre de pollution, dans le nord. Les choses sont décidément bien faites. Si ça se trouve, il y a un bon dieu, derrière tout ça et on ne le sait même pas. Du coup, ce mois de décembre 2015 qui commence aussi ensoleillé,... [Lire la suite]
07 janvier 2015

une moitié ?

De toute façon, je n’irai pas en prison car ça ne fait pas partie de mes résolutions pour 2015. Contrairement à ce qu’ont laissé penser un certain nombre de femmes dont une, dans le commentaire à mon billet d’hier. Je dis le commentaire à mon billet d’hier, au singulier, car ce n’est pas le nombre qui compte mais bel et bien la qualité du commentaire. Même si celui-ci m’a semblé teinté d’une certaine ironie, il n’en demeure pas moins que je n’y donnerai pas une suite favorable. Il ne faut pas pousser Stéphane ni dans les orties ni... [Lire la suite]