15 juillet 2019

mes ongles d’Amérique

Avant-hier, en prévision de venir chez mes parents, j’ai décidé de me couper les ongles des doigts de la main et des orteils (pourquoi précisé-je de la main pour les doigts vu qu’ils ne peuvent être que de la main ?) et comme bien souvent, quand ça m’arrive de me faire ça intégralement, je me dis que ce serait bien que je retienne la date pour me souvenir, la prochaine fois que je le ferai, pour me souvenir de quand je l’avais fait la fois précédente. Histoire de voir combien de temps, ça dure, la pousse des ongles avant que ça... [Lire la suite]

16 mars 2018

ça y est, je suis prêt

Je sais que mon manager aimerait que je sois plus productif, que je sois plus performant, que je sois au cordeau : un billet par jour, deux si possible mais là, non, il ne faut pas rêver mamie dans les orties et tant qu’à faire, avant midi. Non, je ne peux pas. J’écris quand je peux, quand j’ai le temps et la disponibilité d’esprit. Ça ne se fait pas sur commande. C’est comme faire l’amour. On ne décide pas d’un horaire récurrent et quand le moment arrive, on ne lâche pas tout parce qu’on a reçu la notification qui nous rappelle... [Lire la suite]
24 septembre 2017

mon petit doigt m’a tid

Non, vous n’avez pas la berlue et non, vous ne rêvez pas. C’est volontaire, ce qui pourrait vous sembler être une erreur de frappe, dans le titre de ce billet. J’ai bel et bien voulu écrire « tid » au lieu de « dit » parce que ça illustre bien le propos qui va suivre (si je ne suis pas interrompu toutes les dix secondes par des interventions malvenues.) Oui, la raison qui explique cela, c’est que depuis quelques temps, non seulement j’ai mal à certains doigts mais en particulier à mon auriculaire gauche et le... [Lire la suite]
02 septembre 2017

peut-être mettre une chemise

Un, deux, trois, je suis aux abois… Le compte à rebours a commencé pour les festivités de ce soir, au 94 rue Bourbon à Bordeaux (je ne suis pas fou, ce n’est pas la véritable adresse mais je ne voulais pas voir débarquer tout le monde et n’importe qui !...) La preuve ? Maman et moi, nous sommes allongés chacun sur un fauteuil relax, les pieds en l’air et les orteils en éventail, en plein soleil. Nous allons commencer par digérer le repas frugal du déjeuner. Et ensuite, je ferai un petit somme. J’ai besoin de me reposer... [Lire la suite]
11 février 2017

et si Cendrillon avait eu une mycose des orteils ?

Apéritif : Cendrillon, cette petite crevette, a une mycose des orteils. Avec Annette, elle aime écouter Schubert en fumant une cigarette. Et la pute du coin de la rue, elle se les roules en attendant le client. Entrée : baratin de Fillon même si on n’est pas lundi. Plat : Henri de Basmati et sa voiture décapodes sort avec un laideron. Dessert : Charlotte a une bonne gueule, moustache. Et ses étoiles de St Étienne. Voilà mon menu de ce soir et je défie quiconque de trouver tout ce que nous allons manger et que je... [Lire la suite]
25 juillet 2016

des racines africaines

Je n’enfile jamais de chaussons, chez moi, je n’aime pas ça. La plupart du temps, je suis pieds nus même sur la terrasse (maintenant que j’en ai une) et le reste du temps, quand c’est vraiment nécessaire, j’ai des tongs. En plus, c’est bien car dans les deux cas, j’ai de l’aération naturelle pour les pieds, orteils compris. Les tongs, chez moi, je m’y suis mis depuis que j’habite à Bordeaux, je crois ça m’a pris à l’aube de la cinquantaine et hier matin, alors que je me suis levé tôt, comme d’habitude, même le week-end, j’ai étrenné... [Lire la suite]
28 juin 2016

ça fait du bien, vous ne pouvez pas savoir

Ça m’a fait du bien, vous ne pouvez pas savoir combien. Ni comment. C’est pour ça que je suis venu le raconter car je n’ai que ça à dire, aujourd’hui. C’est l’événement du jour. Alors, allons-y puisqu’il ne sert à rien d’attendre du moment qu’on est parti d’un point A pour aller à un point B, comme disait la tortue. Tiens, à propos, que devient Christophe Willem ? En gros, je me suis débarrassé de plein de toxines. J’ai vidé mon sac. Non pas que j’ai déversé toutes mes colères mal refoulées ni contre quelqu’un qui l’aurait... [Lire la suite]
24 mai 2015

pied au beurre noir

Ça m’apprendra à vouloir faire le malin avec le nom des orteils. Souvenez-vous, dans mon billet du 18 mai dernier, celui qui s’intitulait « sur le bout des doigts » Oui, parce que je suis comme ça, moi, je fais le kéké et ensuite, je suis tout surpris parce que je viens de me prendre un pied dans le tapis. Alors qu’il aurait tellement mieux valu que je me contente de prendre mon pied sur le tapis, ce qui aurait été nettement plus agréable. Surtout si ça avait été un tapis en peau de bête. Je ne peux pas dire que ça fait... [Lire la suite]
18 mai 2015

sur le bout des doigts

On connaît tous le nom des cinq doigts de la main : pouce, index, majeur, annulaire et auriculaire. Et on sait tous que chacun doigt ( ! ) son nom à sa fonction. Normalement. Et donc, on va revenir un instant dessus en commençant par le plus petit car c’est trop souvent celui qu’on cite en dernier mais il faut se méfier des petits, parfois, on croit qu’ils sont loin mais si ça se trouve, ils sont tout près… Alors, ce fameux petit dernier, l’auriculaire : il doit bien son nom à un mot dérivé du latin qui signifie... [Lire la suite]