18 avril 2019

des jambes de sportif

Ah, ça, on ne me l’avait encore jamais faite ! J’ai déjà eu droit à des supers compliments, il y a douze ou treize ans, dans le hammam de la salle de sports que je fréquentais alors. Une dame, Patricia, mince, blonde, les cheveux longs relevés en chignon, très bavarde avec tout le monde s’est retrouvée seule avec moi, elle était assise sur le banc inférieur et moi sur le banc supérieur. Il faisait chaud, nous étions en maillot de bain et elle a dû chercher un motif pour engager la discussion et m’a sorti : « Vous avez... [Lire la suite]

27 juin 2018

Stéphane, coache-toi là

« À vous Stéphane et vous pensez bien à votre dos et à vos pectoraux, aussi, hein ? » Pfou, moi, je dis qu’il fait trop chaud pour faire un cours avec le coach. D’autant que je me demande s’il n’aurait pas quelques tendances sadiques. Il voit bien que je souffle et que je souffre. Surtout avec cette chaleur. À combien j’en suis, là, 6 ? Seulement 6 de la première série sur 4 ? « Allez-y, c’est bien Stéphane, huit » Vivement la fin de la séance, tiens. Haan haaan pfouuu. « 11, c’est bien ... [Lire la suite]
27 juin 2017

un coup pour rien

Au troisième top, il devait être exactement 11h37 et je peux vous dire qu’alors, il faisait chaud. Lourd. Pesant. Et d’être dans la voiture avec l’impression d’avoir du chauffage plus, alors que je ne l’avais même pas mis, ça augmentait cette sensation de pénibilité. Je me suis levé à 2h45, cette nuit, hei hi, hei ho, pour aller au boulot et là, je n’avais qu’une hâte, qu’une seule idée en tête, rentrer chez moi et me défaire de mes vêtements du matin pour me mettre à l’aise. Attendre dans sa voiture n’est pas agréable même si ce... [Lire la suite]
06 mai 2017

tu dis que tu l'M

Tu dis que tu l’M, mais tu sais très bien que même, si tu y mettais deux « M », elle te quitterait quand même… Tu dis que tu l’aimes intensément. D’une façon tellement intense que ça t’a fait perdre le sens de toutes les réalités. Et que face à ça, je me suis dit que tout n’était qu’une posture et qu’en vérité, je te le dis, tu ne l’aime pas. Tu t’aimes cette personne qui pense l’aimer. Mais tu n’aimes que toi, tu ne l’aimes pas, elle. Tu n’es pas, tu n’as rien d’une amoureuse au sens noble du terme. Tu dis que tu l’aimes... [Lire la suite]