10 août 2019

un samedi matin ordinaire

Ça aurait pu être un samedi matin ordinaire mais je ne suis pas sûr que ça le soit ou que ça le reste. D’abord, je me suis levé un peu trop tôt pour quelqu’un qui ne travaille pas, qui ne travaille plus et pourtant, Dieu (s’il existe) sait que je fais partie de ceux à qui appartiennent le monde, en règle générale et matinale. Mais là, quelque chose m’a poussé hors de mon lit, comme une envie pressante de savoir quelque chose que j’ignorais encore. Comme un pressentiment. Mais aussi, comme si j’entendais la pluie tomber parce qu’elle... [Lire la suite]

06 juillet 2019

si je vous dis que ma vie n’a aucun intérêt, c’est que je le sais, quand même

Si je vous dis, après les confidences que je vous ai faites hier, que ma vie n’a aucun intérêt en soi, c’est que le sais, quand même. S’il y en a un qui doit le savoir, c’est bien le mec moi. Et je ne cherche pas à faire mon immodeste, ça ne me ressemble absolument pas, non, je cherche juste à dire ou rétablir une vérité (pour ne pas dire LA vérité) afin que les choses reviennent dans l’ordre. Et que chacun chez soi et les moutons sous le lit, seront bien gardés. Oui, je dois forcément le reconnaître, jusqu’à présent, je n’ai vécu... [Lire la suite]
02 mars 2019

une bonne petite routine de derrière les fagots

Bon, ce que je n’aime pas dans la routine, c’est la routine, justement. Donc, je n’aime pas la routine du tout. Et aujourd’hui ne va pas déroger à cette règle basique de mon mode de fonctionnement. Diable ! Que voilà une entrée en matière digne de ce nom ! Que voilà une intromission comme il y a longtemps que je n’en ai pas fait une. La routine, c’est de savoir qu’on va encore se farcir un centre-ville bloqué à cause des manifestants, ces agiles et jeunes et cas soc’ réunis qui pensent, les imbéciles, qu’on n’a pas entendu... [Lire la suite]
09 décembre 2018

l'imitateur

Je crois que je suis un bon imitateur. Non, je suis un très bon imitateur. Pas tant pour les voix des gens connus ou pas, comme Laurent Gerra, Nicolas Canteloup ou Marc-Antoine Le Bret, non, moi, ça se rapporterait plutôt aux bruitages. Mais attention, je ne suis pas un bruiteur, je fais juste quelques sons, comme ça, l’air de rien et uniquement pour mon propre plaisir et jamais en public, toujours seulement pour moi et rien que pour moi. C’est une façon de ne pas prendre de risques. Comme je suis mon propre auditeur, si je me trouve... [Lire la suite]
18 août 2018

épisode numéro 1

Un feuilleton en trois épisodes, une mini-série comme à la télé, comme c’est assez à la mode. Voilà ce qui commence en ce samedi 18 août, alors que commence la fin de la haute saison, à mon travail, pour moi. Je vais pouvoir commencer à respirer un peu mieux. Je vais pouvoir me lever un peu moins tôt. C’est-à-dire que je vais sans doute revenir à mon horaire de saison intermédiaire : 3h15 ou 3h30, selon les jours. Je vais gagner une heure de sommeil. Cinq nuits sur sept. Cinq à sept. Donc, du plaisir à venir. C’est royal,... [Lire la suite]
17 juin 2018

un dimanche en France

Et pendant ce temps-là, que fait donc Mélenchon ? Un dimanche en France… Un dimanche ordinaire en France, voilà ce qu’est aujourd’hui. Un jour dans lequel la France se reflète telle qu’elle est : un magnifique pays impossible à diriger. J’en veux pour preuve que les cheminot sont encore en grève (je sais, on avait dit « plus de pléonasme ! » mais difficile d’échapper à celui-ci) et demain, ce seront les épreuves du bac philosophie pour je ne sais combien de lycéens qui, pour beaucoup d’entre eux, doivent être... [Lire la suite]

08 avril 2018

la lessive tourne en rond et les asperges sont cuites

Un dimanche ordinaire, pour moi, ce sont d’abord les courses au Lac, éventuellement le marché, la promenade des chiens avec le patron, accessoirement, des petits travaux administratifs pour lui ou des gros chambardements dans l’agencement de son intérieur, à la demande de Claude et, la préparation des légumes frais qui ne le resteront pas longtemps si je ne m’occupe pas d’eux le jour-même. Ils sont comme certains que je connais bien mais dont je ne dirai pas le nom, avec eux, c’est tout de suite. Ça ne peut pas attendre. C’est... [Lire la suite]
24 décembre 2017

un ciel pas du tout festif

Hier, j’ai démontré avec force arguments que j’avais des goûts et des idées bien tranchés (comme le saumon fumé en cette période de Noël) mais on ne peut pas en dire autant de tout le monde. La preuve ? Regardez-moi ce ciel d’un gris sinistre (pourtant, j’aime beaucoup le gris, en général, c’est même une de mes couleurs favorites même si je ne suis pas certain que ça soit vraiment une couleur) où on dirait que le jour hésite à faire nuit ou que la nuit s’est mal déguisée en jour. En plus, le ciel semble lourd et bas. Comme... [Lire la suite]
15 décembre 2017

hâte-toi de bien vivre et songe que chaque jour est à lui seul une vie

Hâte-toi de bien vivre et songe que chaque jour est à lui seul une vie. Cette phrase m’est revenue en tête soudainement alors que j’étais en train de revenir d’en ville. J’ai vaqué à deux ou trois petites affaires et j’ai repris le livre que je suis en train de lire pour le tram du retour et là, soudain, à peine entré chez moi ; à peine le parapluie déposé dans une bassine dans l’entrée ; à peine me suis-je changé de vêtements : troquer ceux que j’avais mis pour ma sortie et ceux que j’ai remis pour être à l’aise chez... [Lire la suite]
06 octobre 2017

un corps de rêve

Je crois qu’on peut le dire. Oui, on peut le dire. Alors, je vais le dire : j’ai un corps de rêve. Et ne pensez pas que ça soit de la prétention mal placée de ma part, je ne suis pas comme ça. Il n’y a pas moins prétentieux que moi, du moins en ce qui concerne le physique. Je suis un mec banal. Un mec normal. Un gars ben ordinaire, comme l’a si magnifiquement chanté Robert Charlebois… Malgré tout, je ne peux pas faire autrement que reconnaître, en toute humilité, je le précise encore une fois, que j’ai vraiment un corps de... [Lire la suite]