15 juillet 2019

mes ongles d’Amérique

Avant-hier, en prévision de venir chez mes parents, j’ai décidé de me couper les ongles des doigts de la main et des orteils (pourquoi précisé-je de la main pour les doigts vu qu’ils ne peuvent être que de la main ?) et comme bien souvent, quand ça m’arrive de me faire ça intégralement, je me dis que ce serait bien que je retienne la date pour me souvenir, la prochaine fois que je le ferai, pour me souvenir de quand je l’avais fait la fois précédente. Histoire de voir combien de temps, ça dure, la pousse des ongles avant que ça... [Lire la suite]

20 juin 2018

deux heures à tuer

J’ai deux heures à tuer. Je vais encore devoir faire semblant. Je vais encore devoir simuler. Ça va devenir une habitude, si ça continue encore et encore. Et après, je ne serai peut-être plus capable de faire la différence entre mes simulations et une réalité, à défaut de la réalité. Parce que j’aurai perdu pied. Parce que je me serai enlisé dans les sables mouvants de l’ennui au travail. Jusqu’à ce que mort ne s’ensuive pas. Enfin, j’espère. Oui, j’espère vraiment. Encore une heure trois quarts. Un temps qui me paraît être... [Lire la suite]
16 mars 2018

ça y est, je suis prêt

Je sais que mon manager aimerait que je sois plus productif, que je sois plus performant, que je sois au cordeau : un billet par jour, deux si possible mais là, non, il ne faut pas rêver mamie dans les orties et tant qu’à faire, avant midi. Non, je ne peux pas. J’écris quand je peux, quand j’ai le temps et la disponibilité d’esprit. Ça ne se fait pas sur commande. C’est comme faire l’amour. On ne décide pas d’un horaire récurrent et quand le moment arrive, on ne lâche pas tout parce qu’on a reçu la notification qui nous rappelle... [Lire la suite]
08 avril 2017

les pieds dans le plat

Tout à l’heure, après avoir planté quelques nouvelles fleurs dans les grands bacs et remis des persils plat et frisé dans potager suspendu, nous avons sorti la table et les fauteuils de jardin de sous leur bâche et nous nous sommes, je me suis un peu salopé les mains et les ongles. Parce que tripoter la terre à mains nues, c’est peut-être bien comme contact mais après, sous les ongles, je ne vous dis pas. Alors, comme je devais prendre une douche, j’y suis allé et je me suis même lavé les cheveux et comme ces derniers ont tendance à... [Lire la suite]
22 août 2016

héliopolis

Il ne faut pas croire qu’Héliopolis ne soit que le nom de plusieurs villes égyptiennes qui signifie « ville du soleil » et peu importe qu’on parle de celle qui se trouve dans le delta du Nil, en Égypte, anciennement Onou ou de celle qui se trouve dans la province cairote. Parce que, même si on ne peut pas contester l’étymologie de ce nom propre, Hélios venant du grec : relatif au soleil et Polis, signifiant « cité », chez les mêmes grecs. Parce que depuis hier, héliopolis, ça signifie aussi «soleil »... [Lire la suite]
30 juillet 2015

où sont les femmes... ?

Bon, je repars de zéro mais cette fois, je ne passerai pas d’annonce nouvelle. Je vais me contenter de contacter les personnes qui cherchent à faire des heures de ménage et de repassage. Je ne vais rien demander et voir avec elles, ces personnes qui ont passé leur propre annonce, en leur posant des questions, si elles correspondent à ce que je cherche. Parce que, je dois bien avouer que je suis à  la fois énervé et découragé quand je réalise qu’au bout de deux semaines, environ, j’en suis toujours au même point. Et comme j’ai les... [Lire la suite]
13 juin 2015

complicité

Et si mon meilleur ami ou ma meilleure amie m’appelait un jour, en pleine nuit (!) pour me demander un service de toute urgence, déjà, est-ce que je répondrais à mon téléphone ? Et si oui, est-ce que je me lèverais en sautant hors du lit pour enfiler le plus rapidement possible quelques vêtements ? Et me dépêcher d’aller la (on va dire que c’est ma meilleure amie, pour simplifier) retrouver chez elle ou là où elle m’aura donné rendez-vous, peu importe l’endroit précis. À vrai dire, ça dépend un peu de l’heure qu’il serait et... [Lire la suite]
17 mai 2014

prochain arrêt

J’ai décidé d’arrêter d’utiliser le verbe « arrêter », de l’écrire et de le dire. Je ne sais pas si ça va être facile mais en tout cas, je vais non seulement essayer mais je vais m’y efforcer, m’y contraindre et tenter de m’y tenir. Parce que je suis comme ça, moi. Parce que je me dis qu’arrêter de dire arrêter, si j’y parviens, ce sera un bel exploit. Ça sera remarquable et c’est pour ça que je l’annonce déjà car je me connais, je suis sûr de mes capacités. Je me connais comme si je m’étais fait moi-même. Sans doute encore... [Lire la suite]