12 août 2015

les trains de nuit

Quasiment tous les soirs, je prends un train de nuit. Mes nuits, je les passes sur un train de vie d’enfer. Je n’ai pourtant aucun problème d’endormissement, que ce soit en journée ou en soirée. C’est vrai, il suffit que je me mette sur le canapé, de préférence allongé sur le côté, sur le bon côté, face à la télévision pour que je m’endorme très vite même avec un casque sur les oreilles, même sas le ventilateur les jours de canicule et même s’il y a du monde à la maison. Il me suffit de fermer les yeux juste trente secondes pour... [Lire la suite]

25 mars 2014

à découper selon

C’est bon d’aller se coucher et de se laisser aller nonchalamment dans un lit pas encore tout à fait chaud (je parle d’hier soir) mais très vite confortable et se dire qu’on n’a peut-être pas beaucoup de temps de sommeil devant soi mais que c’est toujours bon à prendre. Et advienne que pourra. Chaque soir, je suis un peu Scarlett O’Hara car pour moi, pour chaque soir, demain est un autre jour. Et je me laisse bercer par les non-événements qui ne m’arrivent pas dès que je suis en position horizontale. Je bouquine, jamais longtemps car... [Lire la suite]