22 mars 2015

le bout du tunnel

Beau comme le jour. Clair comme le jour. Je suis de nouveau à jour. Lumineux. Je viens de connaître comme une renaissance. Une naissance. Mais comme les bébés qui viennent de naître, j'ai besoin de passer beaucoup de temps à dormir. Dormir. Dormir. J'accepte de vivre au grand jour loin de tous les secrets du monde. Toutes ces lourdeurs qui pèsent comme un âne mort, comme un Stéphane mort. Fi de tout Polichinelle, je veux n'être que dans le oui-dit. Et si je ne dois garder qu'un seul secret, qu'on me le laisse cultiver dans le jardin... [Lire la suite]