15 mai 2020

1 200 pas (billet déconfiné)

Je ne sais pas si tu existes mais tu habites à 1 200 pas (environ) de chez moi (j’ai bien précisé « environ » car le calcul du nombre de pas ne peut pas être une science exacte, ça dépend entre autres du fait de commencer du pied gauche ou du pied droit et des éventuels obstacles en cours d route, pour ne citer que ces deux points) et marcher jusque chez toi, ça me permet de faire 2 400 pas, aller et retour, à chaque fois (environ, toujours pour les mêmes raisons) mais, si tu existes, j’insiste, encore faut-il que... [Lire la suite]

05 mai 2020

en mai, fais ce qu’il te plaît (billet contaminé par le Covid 19)

On m’a toujours dit : en mai, fais ce qu’il te plaît mais n’oublie jamais de dire s’il te plaît sinon, toute l’éducation qu’on t’aura donnée n’aura servi à rien et tu passeras pour quelqu’un de mal élevé voire de très mal élevé et ça, ce n’était pas leur objectif, à mes parents, qu’on puisse penser ça d’aucun de leurs trois enfants même si tout n’a pas été parfait, on ne peut pas leur reprocher de nous avoir élevé comme il se devait, surtout mon frère aîné et moi, qui avons été enfants dans les années 60 parce que pour mon petit... [Lire la suite]
18 février 2020

si lent, silence, silencieusement

À force de bruits et de chuchotements, j’ai soudain eu besoin de silence. Un besoin impérieux. Et j’ai décidé de partir à sa recherche. Je suis parti si lent vers un silence. J’ai essayé de ne pas me laisser distraire ni envahir par toutes ces rumeurs environnantes. J’ai essayé de ne pas sortir du droit chemin que je m’étais fixé car mon objectif, des plus louables même si nécessaires, n’était à l’évidence pas si simple à atteindre. Et j’ai parcouru un long chemin parsemé d’embûches. Et j’ai rencontré différentes sortes de silences... [Lire la suite]
28 août 2019

bientôt 60 !

Je vais avoir 60 ans prochainement, c’est-à-dire bientôt, apparemment, si je ne me trompe pas. Et la grande question que je me pose, en ce moment, tous les jours ou presque et même aussi parfois la nuit, c’est celle-ci : pourquoi ? Pourquoi moi ? Pourquoi moi, j’aurais 60 ans alors que je suis sûr que je ne les fais pas, comme tout un chacun ? On a tous une bonne raison de croire qu’on fait plus jeune que son âge. Surtout les autres et surtout quand ce n’est pas vrai et je suis objectif, quand j’écris ça, car j’ai... [Lire la suite]
19 août 2019

deux films sinon quoi ?

Hier, je suis allé au cinéma. Avec toutes ces allées et venues à Biscarrosse, ça ne m’était pas arrivé depuis au moins dix jours pour ne pas dire deux semaines. Et aussi parce que cet été, les nouveaux films ne me tentaient globalement pas plus que ça. Jusqu’à ceux qui sont sortis mercredi dernier alors que j’étais encore dans les Landes mais comme j’en suis revenu samedi soir, tard, après un détour par les environs de Bazas), hier, j’avais donc décidé d’aller me faire une toile dans une salle obscure. Parce que cette fois, j’avais... [Lire la suite]
21 juin 2019

le premier jour de l'été

Nous sommes officiellement le premier jour de l’été et on est en droit de déposer une réclamation auprès de la direction des nuages et du ciel bleu/soleil réunis car franchement, depuis ce matin, ce sont des nuages gris et blancs, des pluies intermittentes (du spectacle ?) et un petit vent frais (vent du matin ?) et moi, même si quelque part, je m’en fous un peu, là, comme je dois aller chercher les chiens du patron chez le toiletteur, ça me fait un peu peine pour eux car comme ils n’auront plus un poil sur le caillou, ils... [Lire la suite]

21 mai 2019

un grand pas pour l’Humanité

Samedi matin, j’ai fait l’ouverture de la piscine Tissot, à Bacalan. Je préfère y aller juste au début de l’horaire car c’est le seul moment où  on peut nager à peu près tranquillement sans être gêné par les autres et inversement. J’avais un seul objectif : faire cinq cent mètres et utiliser les dernières entrées qu’il me reste avant la fin du mois, c’est-à-dire trois. Maintenant, il ne m’en reste plus que deux. Et comme je serai sur la région parisienne, de lundi à mercredi prochains, il faut savoir que je viendrai... [Lire la suite]
21 mars 2018

le deux-millionième

Je crois que je n’avais jamais écrit ce nombre-là, de toute ma vie.  Le deux-millionième. Putain, ça fait deux millions ! Vous vous rendez compte ? Deux millions ! C’est comme si j’avais deux fois un million ! Enfin non, ce n’est pas comme si j’avais deux fois un million, c’est exactement deux fois un million. Doublement millionnaire. Je n’avais même jamais rêvé que ça m’arrive un jour. Sauf peut-être depuis quelques mois mais, c’était juste comme ça, sans y prêter plus attention que ça. Je n’y pensais pas... [Lire la suite]
07 novembre 2017

le million, le million, le million !

Je savais que ça allait avoir lieu aujourd’hui et j’avoue que j’étais limite fébrile à l’idée de ne pas être là au bon moment, au moment adéquat. Parce que ça faisait déjà plusieurs jours que je me doutais que ça n’allait pas tarder. Incessamment sous peu, comme disent certains. Et hier, j’en ai eu la confirmation, je savais que ça allait être pour aujourd’hui, mardi 7 novembre 2017. Ou, 7/11/17, si vous le préférez en chiffre. Et si je vous disais qu’en arrivant à la maison, tout à l’heure, j’en ai tout de suite parlé au président... [Lire la suite]
23 octobre 2017

à n'importe quel prix

J’ai un peu réfléchi à ce que j’ai dit à propos de quoi j’allais réfléchir, avant-hier, au sujet des prix littéraires drôles et marginaux, histoire de ne pas tomber dans le piège de la consommation des Goncourt et autres marronniers. Et j’en suis venu à la conclusion suivante : c’est très difficile d’imaginer des prix encore plus originaux et encore plus amusants que ceux qui existent déjà et pourtant, et pourtant… Et pourtant, j’ai eu quelques idées que je voudrais brièvement exposer ici avant qu’elles ne partent en fuyant vers... [Lire la suite]