12 septembre 2019

ouvrez-vite !

Je suis toujours un peu (beaucoup, passionnément) agacé (pour ne pas dire plus) quand je reçois du courrier postal à des fins publicitaires mais surtout quand, sur l’enveloppe, il est écrit « ouvrez-vite ! » comme si je n’attendais que ça pour (sur)vivre. Eh bien, mesdames et messieurs les commerçants (on le sait bien, ce sont tous des voleurs), sachez que plus vous me direz, plus vous me demanderez, plus vous m’exigerez d’ouvrir vite ce que vous m’envoyez, moins j’aurai envie d’obéir. Même si c’est pour un... [Lire la suite]

12 juillet 2018

tu transpires tellement mieux que moi

Tu vois, Chouchou, tu as bien fait d’y aller à ma place, hier, avec Jérémy. Moi, je n’aurais pas su faire tous les exercices qu’il t’a demandé de faire – et tu as bien fait d’obéir, ma réputation était en jeu. Il a bien vu que tu avais plus de force et de résistance que moi. Normal, avec autant d’années en moins… J’ai donc échappé au pire : faire quatre fois la chaise contre un mur, mais sans chaise ! Faire des séries de dix pompes avec les pieds sur un step ! Bon, oui, tu ne l’as fait que trois fois car ensuite, ce... [Lire la suite]
26 décembre 2016

le mot de la fable

J’avais un mot sur le bout de la langue. Un tout petit mot, pas plus grand que ça. Il ne voulait pas que je le dise. Il avait peur de tomber. Lassé, j’ai crié « Sors ! », grâce à un autre mot, moins couard, qui était à coté par hasard. Mais le petit mot resta sur le bout de ma langue. Alors, je me suis dit : D’accord, laissons-le là. Il faut toujours garder en soi un mot qui n’obéira pas.   Carl Norac – Petits poèmes pour passer le temps
Posté par sibal33 à 16:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,