01 octobre 2017

un indice ?

Quel jour sommes-nous ? Ma foi, en me levant, je ne me suis pas posé la question mais un peu après, je me suis dit que nous devions être un jour différent de celui, passé, hier et de celui, à venir, de demain. Et cette fois, je suis sûr que ce n’est pas l’inverse… C’est aujourd’hui, dimanche… tiens, ma jolie Maman, ce sont des roses blanches, toi qui les aimes tant… Oui mais non, ça n’est pas le jour de la semaine dont il est question, ici. Dimanche, oui, dimanche, d’accord mais c’est toutes les semaines que dimanche revient... [Lire la suite]

29 mai 2017

comme un jour d'automne, fin mai

À la seule différence qu’aujourd’hui, malgré le ciel bas et malgré les pluies, il y a une espèce de clarté, de luminosité qui n’aurait pas lieu d’être si nous étions en novembre. C’est donc la preuve que nous sommes encore au mois de mai même si ça n’est pas pour très longtemps. On va donc pouvoir déclarer un non-lieu. Une non-intention de me nuire. Une non-préméditation. Même si les choses sont écrites depuis plus de deux semaines. Au contraire, je pense que toute cette pluie, c’est normal. Toute cette humidité, toute cette eau,... [Lire la suite]
12 mars 2017

caisse de prévoyance

J’ai choisi l’option de publier un billet par jour pendant ma semaine de vacances, à partir du 19 mars prochain, quand je serai en Allemagne. Mais comme je ne veux pas chercher des moyens de me connecter à tout prix pendant que je serai là-bas, j’ai décidé d’écrire cinq (petits) billets à l’avance. Que cinq ? Oui : nous partons dimanche mais je pense que j’aurai le temps d’écrire ce jour-là et nous reviendrons le samedi suivant sur Bordeaux et là encore, je ferai le nécessaire de chez moi, une fois revenu à non port. Cinq... [Lire la suite]
06 novembre 2016

le silence d’un dimanche de novembre s’est fait entendre

Début novembre ensoleillé  Quand les chrysanthèmes colorent les souvenirs (Quel que soit l’endroit où se posent les regards) Quand tous les messages de nos ombres allongées S’en sont allés   C’est un dimanche qui a commencé lentement Mais le bruit de cette tranquillité Est comme une bousculade Comme un contre-emploi Quand on réalise que tous les mots sont vains   C’est devenu un dimanche commun Un dimanche de verbiage Un dimanche à l’emporte-pièce Un jour finalement comme les autres Un jour à tous les... [Lire la suite]
31 décembre 2015

dans le meilleur des cas du meilleur des mondes

Dans le meilleur des cas du meilleur des mondes, ceux qui auront la chance de pouvoir se faire la bise à minuit pile, ce soir, n’auront pas été volés sur le nombre de jours qu’ils auront vécu en cette année 2015. On ne peut pas en dire autant de tous. C’est vrai ça, tiens, par exemple, ceux qui n’ont pas survécu aux attentats du mois de janvier, on leur a pourtant souhaité une bonne et une heureuse année 2015 lors du réveillon, une semaine plus tôt. Quand on y pense, il y a matière à poser une réclamation au bureau des vies bêtement... [Lire la suite]
21 décembre 2015

et si

Et si on disait qu’on annulait Noël, cette année, vu qu’il fait vraiment trop beau, voire trop chaud pour y croire et qu’un Noël qui n’est pas blanc mais bleu comme un ciel pur d’après COP21. Et vu que de toute façon, c’est la crise et que les gens n’ont plus de sous. Ils n’ont pas assez de sous pour acheter à manger en temps normal alors, vous pensez bien que toutes ces tentations, hein ?... Et que, après ces événements du mois de novembre, à Paris, on n’a pas vraiment le cœur ni la tête à faire la fête… Hein ? Qu’en... [Lire la suite]

01 décembre 2015

c'est joli un mois de décembre qui commence sous le soleil

C’est vraiment très joli et très agréable, un mois de décembre qui commence sous le soleil alors que se tient à la COP21 au Bourget et que là-bas, le temps est annoncé plus gris comme pour valider le réchauffement climatique, d’un côté, une douceur inhabituelle, dans le sud et de l’autre, de la grisaille comme un baromètre de pollution, dans le nord. Les choses sont décidément bien faites. Si ça se trouve, il y a un bon dieu, derrière tout ça et on ne le sait même pas. Du coup, ce mois de décembre 2015 qui commence aussi ensoleillé,... [Lire la suite]
12 novembre 2015

à la douzaine

C’est fou comme parfois, on découvre des choses extraordinaires dans ce qu’on côtoie au quotidien et qui nous est tellement habituel que c’en est devenu banal. Des choses qui passent inaperçues alors qu’on si on prend le temps de se pencher dessus, on va de surprise en surprise. Tiens, par exemple, nous sommes le douze novembre et il fait un brouillard comme si nous étions un onze novembre. Il faut reconnaître que ça se joue à peu de choses… Mais le douze novembre, si on le regarde de très près, au microscope, par exemple, on y voit... [Lire la suite]
20 août 2015

du gris que l'on prend dans ses doigts

Faut-il s’en plaindre ou faut-il s’en foutre. Nous vivons un mois d’août qui n’est pas un véritable mois d’août. Un mois d’août qui ne se respecte pas. Un mois d’août qui ne ressemble à rien ou plutôt, qui cherche à tromper son monde en étant déguisé en mois de mars ou d’octobre. Voire en mois de novembre. Désolé pour les novembrophiles mais cet avant-dernier mois de l’année a une image un peu terne, un peu triste, un peu grise. Comme celle du mois d’août de cette année. Parce que même s’il y a des éclaircies, ce qu’on retiendra, ce... [Lire la suite]
27 mai 2015

dormir ou se lever ?

Beuh, pourquoi faut-il se lever quand on a encore envie de dormir ? Et pourquoi, parfois, le soir, on n’arrive pas à trouver le sommeil alors qu’il faudrait qu’on reste au lit et on est à deux doigts de se relever pour aller lire sur le canapé, regarder la télévision ou aller faire quelques parties de FreeCell sur l’ordinateur. Mais non, on reste, on essaie de tenir tant bien que mal et on résiste pour ne pas se lever. En même temps, si c’est pour s’endormir sur le bouquin qu’on essaie de lire, parce qu’on n’arrive pas à se... [Lire la suite]