16 mars 2017

j'ai l'air d'une chanson dans la tête

Ah, comme c’est agaçant, j’ai une chanson dans la tête et je n’arrive pas à me souvenir de ses paroles, ni de son interprète et encore moins de son titre. Je n’ai que l’air qui me trotte dans le crâne depuis ce matin, depuis que je me suis levé et autant la mélodie est jolie qu’elle en devient plus qu’énervante à force de ne pas savoir de quoi il retourne. Peut-être que je pourrais vous en fredonner un bout pour voir si parmi mes nombreux rares lecteurs, il y en aurait un qui saurait m’aider à répondre à cette question existentielle. ... [Lire la suite]

24 janvier 2017

Benoît ? Ha, mon Dieu !

Vous avez été très, très, très nombreux à me demander pourquoi une lettre de rupture à cause de la victoire de Benoît Hamon, depuis la publication de mon billet d’hier. Alors d’abord, je voudrais vous faire part de mon premier étonnement : comment se fait-il que vous ayez été plus nombreux à réagir que de lecteurs ? Il y a là un mystère limite insondable (pour ne pas dire impénétrable – mais celui-ci était déjà pris pour les voies du Seigneur) auquel je suis incapable d’apporter le moindre élément de réponse. Ce sera une de... [Lire la suite]
23 décembre 2016

ne pas voir Naples et mourir quand même

On respire un grand coup ou un grand bol et on ferme les yeux et on se dit que tout ira bien. Comme on n’a pas le choix, il faudra bien que tout aille. Sans préciser ni bien, ni mal, il faudra que tout aille, un point c’est tout. Un poing levé, c’est tout. Parce qu’on ne se laissera pas abattre comme ça. Certains sont tombés au champ d’horreur mais les autres, nous autres, bien plus nombreux, pas surnuméraires, non, juste nombreux. Et nous garderons la tête haute. Même si nous avons le cœur bien bas. Et l’autre, là, le terroriste, il... [Lire la suite]
14 janvier 2015

tous en chasse

Vu que ça semblait compliqué dès le départ, j’ai monté une microstructure d’enquêteurs afin de m’en sortir au mieux. Et j’ai d’autant plus bien fait que ce matin, tout s’est avéré voire empiré. L’entreprise allait être encore plus compliquée que prévu. Nous ne sommes pas au bout de nos peines mais vu que nous sommes plusieurs, j’ai encore l’espoir d’arriver à mes fins. Et d’être récompensé de tant de patience et de détermination. Nous verrons au moment de faire le bilan mais depuis une semaine, j’ai appris, nous avons appris à ne... [Lire la suite]