15 juin 2020

noces de chypre

On dit que 6 ans de mariage permettent de fêter les noces de chypre. Attention, pas les noces de Chypre avec un C majuscule mais les noces de chypre, avec un petit C. Un petit C comme dans petit con. Ça me fait une belle jambe car les noces de chypre, quelque part, on s’en fout un peu, non ? Ce n’est pas pour rien que si je ne le dis pas ici, personne ne sait que ça existe les noces de Chypre. Tout comme personne ne prononce jamais le mot « annonéenne » (voir le billet d’hier) mais j’aime bien distiller mon savoir au... [Lire la suite]

06 juin 2019

chercher une idée de cadeau

Ce seront bientôt nos cinq ans de mariage, pffft, c’est surtout symbolique, on n’en est plus à ces futilités-là. Oui, c’est vrai, on a beau dire qu’on s’en fout mais au fond de nous, on y pense et ça rappelle surtout qu’on avait passé un super moment entre amis et un peu en famille, juste les plus proches des proches (j’aime bien avoir des proches sous les yeux) et malgré tout, chaque année, depuis le premier anniversaire, je regarde de quoi sont faites nos noces avec un an de plus. Évidemment, parfois, ça fait sourire. Comme les... [Lire la suite]
16 juin 2015

rentré dans l'ordre

Les choses rentrent dans l’ordre depuis dimanche. À chaque symbole, ses noces ; la fin du clafoutis de ratatouille, ce midi ; les restes de salade de pâtes et la carcasse de poulet sont prévus pour les chiens de Claude ; il reste un vague bout de tarte aux fruits rouges mais il n’y sera plus ce soir et le bouquet de roses et de fleurs de coton est la tête à l’envers, pendu par les tiges, le temps que tout sèche afin, après, de le remettre à l’endroit dans un vase approprié. Pendant ce temps-là, l’autre Isabelle, celle... [Lire la suite]
14 juin 2015

le papier qui va bien

Quand je pense à la même période, un an plus tôt, je me dis que pfou, beaucoup d’eau a passé sous les ponts et pourtant, ça me semble assez proche, comme si ça ne faisait pas vraiment un an. Il y a pile un an aujourd’hui, c’était la grosse effervescence. Nous nous apprêtions à passer une journée qui s’annonçait chargée, longue et excitante. Tout le monde était attendu pour 14h, si je me souviens bien, à la mairie et nous allions y être, pile-poil. Et ensuite, ce fut une succession de moments joyeux entrecoupés de moments d’émotion.... [Lire la suite]