06 janvier 2018

être le premier tous les jours

J’aime bien être le premier. J’ai toujours aimé ça. Et pas seulement le 1er janvier ou le 1er mai, non, j’aime bien être le premier tous les jours. Tout le temps. Depuis que je suis né jusqu’à ma mort, je suis fait pour être le premier. Sauf que le jour de ma naissance, il y a eu un bug, j’avais déjà un frère aîné. Alors, pour compenser de ne pas être le premier descendant de mes parents, je me suis formaté pour être un élève modèle. Je raflais tous les prix d’excellence. Avec les cadeaux qui accompagnaient ce titre qui ne m’a jamais... [Lire la suite]

30 mars 2017

des langues vivantes pour tous

Afin de ne plus être à la traîne, si je suis élu président de la république, en mai prochain, je propose, qu’on impose l’apprentissage des langues étrangères dès la naissance pour tous les animaux français. Je m’explique par l’exemple (parce que je suis moi-même exemplaire ?) : Dans la classe des ânes, Bourriquet, veux-tu me dire comment on dit « hi han » en anglais ? « eeyoore », c’est très bien et en américain ? « hee-haw » c’est parfait et pour demain, tu me révises le turc... [Lire la suite]
10 janvier 2017

des menus de circonstances

Peu après ma naissance, pour mon baptême, je me souviens très bien de ce qu’il y avait à manger. Du lait pour moi, évidemment. Et pour la famille, mes parents, mon parrain et ma marraine, mon grand-frère, mes grands-parents et probablement que c’est tout, je n’en ai pas beaucoup de souvenirs, il y avait une jolie table avec les plats suivants : des feuilles d’endives avec un tartare de noix de St Jacques à la truffe blanche ; des quenelles nature à la sauce béchamel ; de la lotte aux salsifis et des meringues avec de la... [Lire la suite]
03 septembre 2016

fermeture pour cause familiale

En tant que salarié du privé non syndiqué, j’ai quand même le droit de prendre des congés exceptionnels pour des raisons familiales : mariage, naissance, enfant malade, congé parental d’éducation et congé de soutien familial. Comme je me suis marié il y a déjà deux ans, je ne peux pas refaire le coup cette année d’autant qu’il me faudrait alors apporter un justificatif que je suis incapable de fournir. Alors, on va oublier. Je n’ai pas d’enfant ni en bonne santé, ni malade. Et je n’ai pas de parents grabataires. Alors, comment... [Lire la suite]
17 avril 2016

Chatouille et Ugalie

Je n’y peux rien, chaque année, le 16 avril, je pense à Chatouille. Surtout depuis que j’ai quitté Paris, il y a seize ans car avant ça, je ne pensais pas qu’à lui, ce jour-là, chaque année, je pensais aussi à une collègue, Patricia, dont c’était l’anniversaire. Évidemment, il n’y a pas d’échelle de valeurs dans ces célébrations, l’un pour une femme, l’autre pour un chat. Nous n’étions, nous ne sommes que dans la coïncidence. Dans la fortuité. Dans le hasard car pour moi, dans la vie, comme chez Claude Lelouch, tout est plus hasard... [Lire la suite]
28 mars 2016

il n'y a pire sourd que celui

Être handicapé, ce n’est pas drôle. Mais il y a différentes formes de handicap et l’une de celles qui me fait le plus peur, c’est de perdre la vue. Encore qu’on peut se poser la question de savoir s’il ne vaut mieux pas naître aveugle que le devenir. C’est vrai, blague à part, avoir déjà pu voir les choses et ne plus pouvoir le faire, ça doit être terrible, de n’en avoir qu’un souvenir qui doit s’estomper peu à peu. À moins que l’esprit les conserve plus intacts que je ne l’imagine. Je n’aurai jamais la réponse à cette question. À... [Lire la suite]
08 mai 2015

donneur bénévole

À moins que l’on ne me rétribue pour ça, mais j’en doute, on pourra définitivement valider le fait que je suis potentiellement un donneur bénévole. Sinon, je serais un donneur avec gain. Cela va sans dire mais ça fait du bien de le préciser. Parfois, il faut dire deux fois les choses pour espérer être entendu à minima. Et donc, depuis hier, j’ai une carte officielle pour mon groupe sans gain. Je suis donc membre du parti sang. Membre partisan. Et maintenant, si on me demande de quel groupe je suis, je sais répondre. Et si on a besoin... [Lire la suite]