23 janvier 2017

ruptures citoyennes

Mon amour, Je te quitte parce que c’est Benoît Hamon qui est en tête à la primaire socialiste et ça, je ne peux pas le supporter. Tu comprends, que tu me trompes, que tu me mentes, que tu n’aies plus de désir pour moi, tout ça, je peux l’entendre mais que Benoît Hamon soit en tête, non, ça, c’est vraiment la goutte qui fait déborder le vase et je ne peux pas le supporter. J’ai pris le minimum de mes affaires, j’enverrai quelqu’un dans la semaine pour le reste. Je ne peux plus attendre et surtout pas le deuxième tour de dimanche... [Lire la suite]