18 février 2019

manque réel de motivation

Il y a des jours comme ça où on manque réellement de motivation. J’ai tellement donné depuis mon réveil, ce matin que là, en rentrant chez moi, à 14h30, je n’en puis plus. J’ai un coup de barre que même un Mars n’aiderait pas à faire partir (en plus, je n’aime pas le chocolat !) et je n’ai qu’une envie : celle de me mettre sur un transat sur la terrasse et me la couler douce au soleil. Sauf que pour l’instant et jusqu’en mars, environ, il n’y a pas encore de soleil sur ma terrasse, il n’en manque pas beaucoup pour qu’il nous... [Lire la suite]

11 juin 2018

en pleine désabusion

Aujourd’hui, pas de Chouchou, je lui ai déjà donné sa journée car j’avais envie d’être seul pour ces dernières heures d’un week-end bien mérité. Comme bien souvent le lundi. Mais aujourd’hui, je n’ai même pas prévu d’aller au cinéma. J’ai vu deux films en deux jours, l’un très bien (Champions) et l’autre, moyen (The book club) alors, je me mets en RTT moi aussi. Comme ça, nous serons deux. Mais chacun à sa façon. Et je ne sais même pas si je vais aller jusqu’à la bibliothèque, je me sens assez peu de courage et encore moins de... [Lire la suite]
22 mai 2018

dernière ligne droite avant la reprise

Un peu comme la dernière station-service avant l’autoroute, avant une autoroute qui s’annonce très longue voire interminable, cette semaine est la dernière ligne droite avant la reprise de mardi prochain, dans exactement sept jours. Au premier jour, je ne vais rien créer. Pas plus qu’au deuxième jour. Ni au troisième. Et au sixième jour, je tenterai de me reposer et au septième, je repartirai pousser mon wagon au fond de la mine, sans fleur et sans fusil. Avec la boule au ventre, je le sais déjà. C’est ainsi que soit-il. On a beau... [Lire la suite]
31 août 2017

licence expirée

Vous savez quoi ? Il y a des jours où il n’y a rien qui va. Ça a commencé par le fait que je doive me lever plus tôt que d’habitude car depuis le début de la semaine, la facturière de nuit est malade et comme nous sommes déjà en effectifs réduits car 1/3 du personnel de jour est en vacances, qui c’est qui s’y est collé ? C’est bibi. C’est chéri bibi ! Donc, depuis 3 matins, je fais son travail et je fais le mien, le tout en un temps plus nocturne que diurne et je suis sur les rotules, comment veux-tu, comment... [Lire la suite]
10 juillet 2017

10 juillet 2017

Demain, à l’heure où l’aube ne blanchira pas encore la campagne, je reprendrai le chemin pour me rendre à mon boulot, hei hi, hei ho et ça risque encore de me faire tout drôle vu que je viens de vivre une semaine d’arrêt de travail, quatre jours, pour être plus précis, dont trois de carence alors, mesdames et messieurs les fonctionnaires et assimilés, pardon, excusez-moi du peu et je vous en prie, passez devant, comme d’habitude. On sait bien, va, que pour vous… Je m’en serais passé de ces jours sans aller bosser. Sans salaire. Parce... [Lire la suite]
03 mai 2017

faire croire qu’on est une eau dormante

Garder son calme. Être zen. Se concentrer pour n’être plus qu’un jardin japonais, au fond de soi. Respirer au rythme des libellules qui virevoltent à la fois vite et au ralenti. Laisser les grenouilles dans leur bénitier et les taons se faire emporter par le vent. Être zen. Se dire que plus rien ne compte que sa propre foi. Que son cœur. Et que sa motivation. Rester serein. Être zen. Mettre le doigt sur la tranquillité comme si c’était un point G mais oublier les poings avec un g final. Se dire que l’ironie est la meilleure des... [Lire la suite]
21 juillet 2016

je me démène, âgé

Pas toujours simple de se retrouver dans un nouvel appartement avec beaucoup de nouveaux meubles et pas encore la moitié de ses affaires déballées. Pas toujours simple car en plus, quand on se lève aussi tôt que moi, on n’a pas toujours envie de s’y mettre l’après-midi alors qu’un fauteuil tout neuf vous tend ses bras (ou le canapé, idem sans oublier le lit qui a besoin d’être rassuré, lui aussi, dans cette chambre inconnue pour lui) et donc, parfois, ça accentue le coup de mou que je suis en train de vivre depuis ma reprise. Je... [Lire la suite]
28 juillet 2015

revel es

Pour ceux qui n’auront pas compris le titre, je vais l’expliquer à demi-mots tout de suite en vous disant qu’il y a des jours à se lever à l’envers. Et c’est ce qui m’est arrivé ce matin, à 3h55 quand ce fut l’heure officielle de me sortir de ma torpeur encore très ensommeillée et qu’il a fallu mettre d’abord un pied par terre, le droit (car je dors du côté droit du lit) et ensuite le gauche. Et non pas l’inverse, sinon, ce serait vraiment trop casse-gueule. Et dès le réveil, je n’aime pas faire des galipettes comme si je me... [Lire la suite]
16 juillet 2015

zombie Jacob

Il y a des jours où je préfère m’isoler, m’enfermer, me replier sur moi-même. Me reclure comme si j’entrais dans certains ordres, pas les ordres religieux, non, les ordres égocentrés, introspectifs et moraux. Histoire de ne plus avoir aucun rapport, ni de près, ni de loin avec les autres. Avec tous ces étrangers qui sont autour de moi et quand je parle d’étrangers, je ne parle pas de ceux qui ne sont pas du même sol que le mien mais de tous ceux qui m’entourent, quels qu’ils soient. Tous ceux qui me semblent à mille lieues de moi.... [Lire la suite]