29 mars 2020

mots contaminés (billet non garanti sans coronavirus)

Nous couvrirons la couvaison et nous croirons que la corrasion après qui nous courrions en avions sans raison depuis des ravins et des ravins allait pouvoir s’ouvrir d’une simple oraison. Nous cuirons un ourson et un oursin tous deux racornis dans une espèce de cuvaison et nous incurvons des couvains dans le but de les ranger dans des ouvroirs. À nos avirons, nous arrivons et nous nous ouvrirons, pas comme des vaincus nourris au feu des convois. Croirons-nous et sourirons-nous encore ? Ça sera beaucoup plus difficile d’écrire un... [Lire la suite]

30 novembre 2015

les couverts récalcitrants

Il m’est arrivé une curieuse aventure, pendant le dîner d’hier soir. Exceptionnellement, je n’ai pas préparé la pizza du dimanche soir car j’avais un peu de restes à terminer et j’avais envie de manger de la soupe. Une fois n’est pas coutume. Sauf que quand j’ai voulu me servir de la première goulée de soupe, la cuiller que j’avais dans la main a refusé de plonger dans mon assiette. Au début, surpris, je me suis dit qu’une force extérieure était en train de m’empêcher de la mettre dans mon assiette mais très vite, je me suis rendu... [Lire la suite]
29 août 2015

impair et passe

Je suppose qu’il doit s’agir d’un toc. J’ai pour habitude de compter beaucoup de choses. Le nombre de pas que je suis censé faire de ci à de là. Cahin-caha. Et le nombre de pas que je fais réellement. Si possible en multiple de nombre impair. Le nombre de morceaux de légumes que je coupe quand je les ai épluchés, avant de les faire revenir. Comme s’ils étaient déjà partis. Et s’il en manque un morceau, d’après la table de mes lois, j’en reprends un et je le sectionne en deux pour arriver à mes fins. Toujours en nombre impair,... [Lire la suite]