07 février 2020

un peu de concentration, s’il vous plaît

Avant d’aller assister à l’un des pires spectacles de ma vie, avant-hier soir, avec le président, qui a remplacé le patron qui ne pouvait pas venir, finalement, nous avons mangé un morceau dans une pizzeria et pendant que nous dégustions, lui ses pâtes et moi ma pizza (une espèce de monde à l’envers mais que voulez-vous, rien ne reste vraiment jamais à la même place – il y a quelques années, pas tant que ça, c’est le président qui aurait dévoré une pizza et moi qui me serait délecté de quelques pâtes… Des pâtes, des pâtes, oui mais... [Lire la suite]

04 janvier 2020

qui a mangé tout le foie gras ?

Hé, tout le monde, là, oui, tout le monde, là, tous ceux à qui je parle et que je montre de mes dix doigts à la fois parce que je n’en ai pas plus, sinon, je me serais servi de mes vingt doigts. Voire de mes trente doigts. Sans compter ceux que je n’ai jamais déclarés au Fisc. Alors donc, je disais que vous tous, là, tous ceux qui vivent chez moi, président compris et moi compris, puisque nous ne sommes que deux à temps plein et accessoirement quatre, quand de la famille ou des amis viennent dormir dans la chambre d’amis mais qui est... [Lire la suite]
01 septembre 2018

caprices d'un demi-dieu

Non, je ne suis pas un dieu, je n’ai jamais été divin mais à la rigueur, si vous insistez, on n’a qu’à dire que je suis un demi-dieu, c’est déjà bien, je trouve. Et ça m’autorise à faire quand même quelques caprices ? Ben oui, pourquoi pas ? Tu ne prends pas de la Tatin à la banane, Stéphane ? Non, ça sent trop fort la banane trop mûre. Mais elles sont cuites ! Nan, je trouve que c’est comme quand elles sont crues sauf que là, elles sont trop mûres cuites ou cuites trop mûres. Elles ont le même goût fermenté que... [Lire la suite]
21 avril 2018

à la recherche d’un petit moment de bonheur, si petit soit-il

Empoter ou rempoter des plantes, au premier abord, ça fait un peu corvée, surtout après une nuit bien longue au travail et une matinée tout aussi interminable (et dans interminable, il y a « minable ») mais j’ai préféré m’y mettre tant que j’étais crevé. Quitte à être à ramasser à la petite cuiller (en argent ?), autant l’être totalement. Absolument. Fondamentalement. Et avec ces trois adverbes, qu’est-ce qui vous ferait plaisir ? Ici, on trouve tout, comme à la Samaritaine. Alors, qu’est-ce qui vous ferait... [Lire la suite]