27 janvier 2016

ça y est, tu as fini, on peut te parler ?

Ça y est ? Tu as fini ? On peut te parler ? Oui, pourquoi ? Parce que, depuis plusieurs jours et en particulier, hier, tu n’es pas à prendre avec des pincettes ! Je ne suis pas à prendre avec des pincettes, je ne suis pas à prendre avec des pincettes !... Non mais, de quoi je me mêle ? C’est vrai, ça, j’ai le droit d’avoir mes humeurs, non ? Je suis fatigué. J’ai mal aux lombaires et j’ai du reflux gastrique, de l’acidité qui m’envahit à la fois l’œsophage et le moral. Cela dit, rassurez-vous,... [Lire la suite]